in

Le Real de Madrid a interdit le drapeau israélien dans son stade

Les cousins Moché, Chlomi et David Moess, ont déployé l’étendard  bleu et blanc dans les tribunes du Santiago Bernabeu, une heure avant le coup de sifflet de l’arbitre, pour une photo souvenir et l’ont gentiment remis dans leur sac. Quelques minutes plus tard, un membre du service de sécurité qui, de loin, avait assisté à la scène, a exigé de lui remettre le drapeau car: “La politique du club interdit l’introduction du drapeau israélien dans l’enceinte du stade", rapporte le site d'information israélien  Coolamnews.
Moche Moess témoigne: “Nous avons pris place une heure avant le début du match et comme d’autres personnes présentes, avons pris deux ou trois clichés avec notre drapeau. Une chose habituelle dans ce genre d’évènements. D’ailleurs, d’autres étrangers en faisaient de même avec leurs drapeaux nationaux. Là, un vigile nous a jeté un drôle de regard et nous a demandé d’ouvrir notre sac. Voyant le drapeau, il nous a annoncé que la politique du Real est d’interdire l’entrée au drapeau israélien! Je lui ai demandé si tous les drapeaux étrangers étaient inclus, mais il confirme que seul le drapeau bleu blanc était interdit et que pour un autre pays il n’y avait pas de problème. L’homme a ajouté qu’il n’était pas d’accord avec cette instruction mais qu’il ne faisait qu’obéir aux consignes.”
Le club madrilène a de son côté annonce: “Nous vérifions les détails de cette affaire face à l’équipe de sécurité en place ce jour-là. Nous ferons connaître notre réaction à la fin de notre enquête", conclut l'article de Coolamnews.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Angela Merkel condamne la “haine religieuse” et les manifestations anti-islam

Débat entre Tariq Ramadan et Ivan Rioufol (vidéo)