in

Le Maroc serait intéressé par l’acquisition du « Dôme de fer » israélien

Le Maroc serait intéressé par l’acquisition du système de défense israélien « Dôme de fer » pour renforcer sa défense contre les menaces aériennes, ont rapporté plusieurs médias.

Cependant, selon le quotidien The Jerusalem Post, qui cite une source du ministère israélien de la défense, « il est peu probable qu’un accord en ce sens soit signé très prochainement » entre Israël et le Maroc.

Le système « Dôme de fer », développé par la société israélienne Rafael Advanced Defense Systems, est conçu pour détruire les roquettes dans un rayon de 4 à 70 kilomètres. Opérationnel de jour comme de nuit et quelles que soient les conditions météorologiques, il est capable de faire face à des attaques simultanées et nombreuses et permet ainsi une meilleure défense des zones civiles et militaires à caractère sensible.

Publicité
Publicité
Publicité

En dehors d’Israël, qui est le seul pays au monde à utiliser le Dôme de fer à un niveau opérationnel, l’armée américaine a acheté en 2019 deux batteries qu’elle a déployées sur l’île pacifique de Guam.

Le Maroc entretient des relations économiques, diplomatiques et militaires étroites avec Israël depuis des années, et les deux pays ont récemment rétabli leurs liens diplomatiques dans le cadre des accords d’Abraham, rappelle le journal, indiquant que le ministre israélien de la Défense Benny Gantz devrait effectuer une visite dans le royaume à une date non encore déterminée (probablement avant fin novembre), mais au cours de laquelle pourraient être signés des accords de coopération visant, notamment, le développement d’une industrie marocaine de drones.

Selon le Haaretz, les relations militaires entre Israël et le Maroc concernent principalement la coopération en matière de renseignement et d’armement.

Publicité
Publicité
Publicité

En janvier 2020, l’armée marocaine a reçu trois drones de reconnaissance israéliens dans le cadre d’un contrat d’une valeur de 48 millions de dollars. L’accord entre les deux pays a été signé en 2014 et finalisé via la société française Dassault.

En juin dernier, un C-130 marocain a atterri pour la première fois en Israël pour participer à un exercice international.

Article19.ma

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. La coopération semble profonde, donc nécessairement elle bénéficie à l’ennemi Sioniste et le fortifie, celui qui achète des armes et systèmes d’armement n’est pas qu’un client au sens commercial, le fournisseur étant engagé, il est lui aussi engagé et responsable de ce qui est loin de n’être qu’une transaction commerciale. Le Maroc participe donc à l’augmentation des forces armées de l’ennemi, ce qui l’engage aux côtés d’un ennemi qui sait faire tenir les engagements à ses partenaires/serviteurs. Cet engagement est dangereux pour le Maroc, il l’expose et en même temps le soumet davantage à l’ennemi qui n’est pas ici qu’un fournisseur. Au minimum, si cet article est vrai et si ces projets sont mis à l’oeuvre, la présence des forces Sionistes dans le pays va s’accroître, la surveillance Sioniste se faire plus étroite jusqu’à l’ingérance et l’entrisme au sein de la gouvernance vermoulue du royaume. Excusez le pléonasme, monarchie et pourriture c’est la même chose, la monarchie me répugne de façon essentielle, pas vous? La différence que je vois entre le Maroc et l’Algérie voisine, les deux gouvernances étant largement pas démocratiques, c’est que la gouvernance Marocaine est de nature différente, il n’y a pas à sortir de là, la monarchie, y compris les monarchies constitutionelles Scandinaves par exemple suppose une certaine distance avec le principe d’égalité humaine et citoyenne, or, je tiens ce principe d’égalité humaine et citoyenne pour inflexible, on dirait que tout le monde ne partage pas cet avis, il y a ici des tièdes, des gens qui changent de sujet quand on les entretient, ça marche pas avec le Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Al-Biruni, ce grand savant musulman 600 ans avant Galilée

Ibn ‘Arabî et son monde magique d’humilité et de pureté (1/2)