in

Le gouvernement OBAMA opte pour un renfort militaire et civil en Afghanistan

Face à une Europe qui ne répond pas avec la diligence escomptée à l’envoi de troupes supplémentaires en Afghanistan, notamment ses deux piliers, la France et l’Allemagne, contraints à modérer leurs ardeurs par des polémiques de politique intérieure, les USA envisagent de pallier cette désaffection par un doublement de leur présence militaire dans cette zone décrite, il y a sept ans, comme un test capital pour l’OTAN.

Décrivant l’ampleur de leur tâche plus rude qu’en Irak, les USA, sont disposés à envoyer 30 000 forces militaires supplémentaires, accompagnées de renforts civils destinés à la formation de la police Afghane et d’équipes pour la reconstruction.

Selon la formule employée par le général Petraeus : « Il n’y a pas de solution purement militaire, mais l’action militaire est absolument nécessaire ».

Un adage qui fleure bon la poursuite d’une politique impérialiste…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trois employés musulmans autorisés à se rendre à la mosquée le vendredi

Lettre ouverte aux dirigeants du CRIF