in

Le CRIF scandalisé par un reportage de France 2 sur le lobby pro-israélien aux Etats-Unis

« Un État palestinien est-il encore possible ? » était au sommaire du 34ème numéro du magazine de géopolitique de France 2 “Un oeil sur la planète”, au cours duquel d’excellents reportages ont été diffusés. Mais pour le CRIF, le fait même d’évoquer la politique israélienne d’occupation coloniale et d’oppression du peuple palestinien est assimilé à “un parti prix violemment anti-israélien”.

Dans un éditorial publié mardi 4 octobre sur le site du CRIF, Richard Prasquier annonce clairement que l’institution dont il est le président compte réagir : “De très nombreuses personnes nous ont dit leur émotion et leur écœurement à la vue du documentaire de France 2 du 3 octobre 2011 : “un Œil sur la Planète”. A ma connaissance, jamais une émission TV grand public n’avait suscité une telle réaction. Chacun en fustige le parti prix violemment anti-israélien. Il va de soi que le CRIF va réagir, aussi bien du côté de France 2 que du côté du CSA.”

Le CRIF a également été scandalisé par le reportage sur le lobby pro-israélien aux Etats-Unis, lobby dont pourtant tous les spécialistes sérieux des relations internationales reconnaissent l’influence considérable dans la politique américaine au Moyen-Orient. Mais le CRIF y voit “une mise en cause inacceptable du “lobby” juif américain avec des procédés caricaturaux et des allusions voilées à son effet néfaste sur la démocratie. “

On imagine ce que sera la réaction du CRIF, capable d’inviter dans son dîner annuel, le Président de la République, le Premier ministre et des membres majeurs du gouvernement, ainsi que les représentants de l’opposition. Les journalistes vont rapidement mesurer qu’il est des sujets particulièrement périlleux d’aborder en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment interviewer un criminel de guerre : Al Jazeera versus Le Grand Journal de Canal +

Le livre que les Algériens s’arrachent