in

Lauryn Hill annule son concert en Israël

L’annulation de son concert, longuement mûrie, est tombée sur sa page Facebook, hier, lundi 4 mai : Lauryn Hill, la célèbre chanteuse américaine de R&B et ancienne icône des Fugees dans les années 90, ne montera pas sur scène à Tel Aviv, où elle devait se produire dans deux jours, le 7 mai précisément, après avoir été sensible aux arguments avancés par la campagne palestinienne pour le boycott universitaire et culturel d’Israël (PACBI) qui en ont appelé à sa conscience d’artiste engagée contre l'Apartheid en Afrique du Sud et l’oppression raciale.  

Son nom vient allonger la liste des célébrités qui, n’écoutant que leur cœur et leur éthique, ont boycotté Israël au cours de ces dernières années, en espérant, à l’image de Roger Waters ou Brian Eno, que leur désaffection spectaculaire et l’immense frustration créée parmi leurs fans feraient réfléchir l’opinion israélienne, et pourraient inciter le gouvernement ultra-sioniste à infléchir sa politique colonialiste et son racisme d’Etat.

Voici les termes employés par Lauryn Hill pour justifier son désistement militant :

"Chers ami-e-s et Fans en Israël,

Quand j'ai décidé de jouer dans la région, mon intention était de me produire à Tel Aviv et à Ramallah. Il s'est avéré que monter un spectacle dans le territoire palestinien en même temps que notre show en Israël constituait un défi. Je voulais très fort apporter notre spectacle en live dans cette partie du monde, mais aussi être une présence de soutien à la justice et à la paix. Il est très important pour moi que ma présence ne soit pas mal interprétée ou ne soit pas une source d'aliénation pour mes fans israéliens ou palestiniens. Pour cette raison, nous avons décidé d'annuler la performance prochaine en Israël et de chercher une stratégie différente pour apporter ma musique à TOUS mes fans dans la région. Que le calme, l'ouverture d'esprit et la réparation nécessaires à une solution durable et une réconciliation arrivent, pour cette région et son peuple. 
Respectueusement, 
Mme Lauryn Hill"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les musulmans britanniques rejettent les conclusions d’une étude sur leur poids électoral

Le chef du protocole royal saoudien gifle un photographe en direct (vidéo)