in

L’armée israélienne asperge de gaz lacrymogènes des parents palestiniens portant leur bébé

Ci-dessous une courte vidéo montrant comment des parents palestiniens, portant leur bébé dans les bras, et ne participant à aucune manifestation, se font asperger de gaz lacrymogènes hyper toxiques par l’armée d’occupation palestinienne, près de Naplouse.

L’association israélienne de défense des droits humains Yesh Din (“Il y a une limite”), qui a publié cette vidéo, rapporte qu’une fois de plus les soldats de l’occupation ont attaqué le village de Burin (près de Naplouse), à coup de gaz lacrymogènes et de grenades assourdissantes, au point que des familles de certains foyers ont dû être évacuées par ambulance, après avoir été intoxiquées.
On voit ici un couple avec son bébé, essayant d’échapper à cette attaque de l’armée.”La semaine dernière, indique Yesh Din, ce sont des colons de la colonie voisine de Yittzhar, bien connue pour la férocité et la fréquence de ses agressions contre les Palestiniens, qui ont attaqué à coups de pierres les maisons de Burin.”Pour eux, aucune arrestation et aucune peine de prison pour “jets de pierres”, accusation qui quand elle est lancée contre des enfants Palestiniens leur vaut des années de prison.
Les colons de la même colonie, apprend-on de même source israélienne, ont attaqué un berger il y a quelques jours, dans le village voisin de Einabus, et ont tué cinq de ses moutons.
Source : Yesh Din

EuroPalestine

9 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Qu’Allah les maudisse et fasse venir des serviteurs d’entre nous qui leur feront goûter à la violence et l’humiliation jusqu’au Jour du Jugement.

    • Mak, un peu de mesure, enfin !

      Certes plein de musulmans tuent ou ont tué. Mais les mécréants comme moi sont maudits car ils n’ont pas encore eu la chance de naître dans une famille musulmane…

      Faut-il pour cela qu’ils accompagnent en enfer, pour des milliards multipliés par des milliards multipliés par des milliards d’années et quelques mois, tous ceux qui déplaisent aux musulmans, lesquels souvent s’entretuent sans craindre l’enfer d’Allah…

      Quand vous serez au paradis, Mak, passez me voir avec une bouteille d’eau. A l’entrée de l’enfer sonnez. On vous ouvrira. Je m’appelle Leroy. Ne m’oubliez pas.

      Et qu’Allah vous bénisse. Et apprenez à réfléchir en dehors de la religion.

  2. état bâtard, fait par des bâtards pour des bâtards, soutenu par des bâtards .
    Leur heure viendra et la Palestine reviendra avec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La belle lettre de Malcolm X sur le grand voyage qui changea sa vie : le pèlerinage à La Mecque.

Dépasser la critique réformiste et l’apologie traditionaliste