in

La ville italienne de Prato s’est protégée du Covid-19 grâce à sa communauté chinoise

La ville de Prato en Toscane est la capitale italienne du textile. 20% de la population y est d’origine chinoise, notamment des commerçants. Dès la fin du mois de janvier, cette communauté s’est mise à fermer les boutiques, à porter des masques, et à se confiner spontanément car les informations en provenance du pays étaient inquiétantes. »Les informations qui nous arrivaient de Chine, c’était qu’on était face à un virus comme on n’en avait jamais vu, très spécial, qui peut changer, muter » explique Francesco Rotunno, vice-président de l’association culturelle chinoise Ramunion. »Il y a beaucoup de morts en Chine, beaucoup plus qu’on imagine. Le gouvernement chinois est très silencieux sur ce qui s’est réellement passé » indique-t-il.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Coronavirus Royaume-Uni : la mosquée de Birmingham transforme son parking en une morgue temporaire

Coronavirus : des chiens entraînés pour dépister le Covid-19