in

La Tunisie souhaite interdire les sites pornographiques

L’internet peut offrir le meilleur comme le pire. La pornographie est un fléau dont l’influence néfaste sur les plus jeunes n’est plus à démontrer. Le tribunal de première instance a ainsi demandé à l’Agence Tunisienne d’Internet de procéder à la fermeture de sites à caractère pornographique. Le journal électronique tunisien Businessnews.com a établi un classement des médias tunisiens sur internet à partir du 31 mars 201. Parmi les 100 premiers sites web visités en Tunisie, et après la disparition de la censure de l’internet tunisien, 5 sites pornographiques figurent au top 50 des sites tunisiens les plus visités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Pornographie » + « affaire Dreyfus » + « invasion de l’Irak » : c’est l’affaire DSK vue par BHL

La Flottille pour Gaza : un dernier baroud d’honneur, mais le combat continue plus que jamais !