in

La Maison Blanche met à l’honneur une championne musulmane de l’environnement

La fibre écologique chevillée au corps et à l’âme, ayant à cœur de servir l’humanité pour mieux servir Allah, Huda Alkaff est une gardienne de la nature à laquelle l’Amérique tresse les plus beaux lauriers, l’élevant au rang insigne de « championne du changement » pour ses efforts incessants à faire de cette terre un endroit où il fait encore bon vivre… sur le plan environnemental à tout le moins…

Forte de ses dix années passées à sillonner les vastes étendues américaines pour promouvoir la préservation de l’environnement, en valorisant l’éthique islamique qui enjoint à en faire une priorité absolue, cette militante musulmane infatigable de la très noble cause verte, islamo-écolo, franchira prochainement le perron de la Maison Blanche pour se voir décerner une récompense honorifique avec 12 autres personnalités triées sur le volet.

"Ces champions se sont illustrés par leur leadership incontestable à travers les États-Unis et partout dans le monde, mettant leur savoir et leurs compétences au  service de leurs communautés, tout en déployant une formidable énergie pour sensibiliser le plus grand nombre aux implications morales et sociales du changement climatique", a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

Fondatrice et directrice du Groupe islamique de l'environnement du Wisconsin, Huda Alkaff s’est particulièrement distinguée au cours de la décennie écoulée, sa notoriété dépassant largement, au fil du temps et de ses prestations remarquées, les frontières de son Wisconsin natal. "C’est un très grand honneur qui m’est fait", a-t-elle confié,  en espérant qu’il rejaillira sur l’ensemble de la communauté musulmane américaine. "C’est un effort collectif", a-t-elle souligné, en s’apprêtant à recevoir une prestigieuse distinction au nom de sa communauté de foi et de cœur, mais aussi de la collectivité toute entière.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’Allemagne ouvre sa première banque islamique

Royaume-Uni : les plus anciens fragments du Coran découverts au sein de l’Université de Birmingham (vidéo)