in

La mairie de Montfermeil ne veut pas de prière de l’Aïd dans un stade: « Si on met à votre disposition le stade, il va nous falloir le désinfecter après votre passage … »

En raison de l’épidémie de Covid-19, nous avons réorganisé le culte pour permettre la reprise des offices religieux, dans le respect des barrières sanitaires que le contexte sanitaire nous impose. Avec en particulier la distanciation sociale d’1 mètre, notre capacité d’accueil est passée de 629 à 200 fidèles, notre principal objectif étant la préservation de la santé de tous.

Aujourd’hui, avec la résurgence du virus et le risque de contamination élevé en milieu clos, notre priorité est de permettre à nos concitoyens de célébrer dignement, en toute sécurité, dans le respect des mesures sanitaires, la prière de l’Aïd El Kebir, le 31 juillet 2020. C’est pourquoi, nous avons sollicité la municipalité de Montfermeil pour la mise à disposition d’un espace non clos, à savoir le terrain extérieur du Stade Henri Vidal.

Un grand nombre de Mosquées du département ont entrepris des démarches similaires et ont obtenu la mise à disposition de stades municipaux. Mercredi 22 Juillet, nous avons été contactés par les services municipaux nous informant du refus de la mise à disposition du Stade Henri Vidal par la municipalité, avec comme raison invoquée, nous citons : « si on met à votre disposition le stade, il va nous falloir le désinfecter après votre passage… ».

Publicité
Publicité
Publicité

Face à ce refus, nous sommes au regret d’annoncer l’obligation qui nous est imposée de ne pas célébrer la prière de l’Aïd El Kebir, alors qu’elle aurait pu être organisée dans des conditions satisfaisantes. Nous le regrettons d’autant plus que cette décision injustifiée de la municipalité de Montfermeil prive les musulmans de la ville de la plus importante des fêtes Musulmanes.

La Mosquée de Montfermeil

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Le CFCM appelle à ouvrir une enquête internationale sur la situation des Ouïghours

Chris Froome, quadruple vainqueur du Tour de France, colporte la propagande israélienne