in

La lettre émouvante d’une algérienne de 93 ans bloquée en France depuis un an

Le site Visa Algérie publie le  témoignage émouvant d’une ressortissante algérienne âgée de 93 ans qui est bloquée en France depuis plus d’une année en raison de la fermeture des frontières de l’Algérie et de l’indisponibilité des places sur les vols Air Algérie.

« Je vous écris aujourd’hui, comme lancer une bouteille à la mer, parce qu’à ce jour il est impossible d’avoir quelqu’un aux agences Air Algérie. Je suis une dame âgée de 93 ans. Je suis venue en compagnie de mon époux (96 ans) en janvier 2020 visiter nos enfants, petits-enfants, et arrière-petits-enfants, en France, avec un billet de retour en avril 2020.

La pandémie est arrivée. Elle a mis le monde à l’arrêt. Nous l’avons compris et nous nous sommes résignés à rester plus que prévu.

Publicité
Publicité
Publicité

Or depuis la reprise des vols, de rapatriement d’abord, puis commerciaux par la suite, nous avons fait maints et maints dossiers auprès du consulat, mais en vain.

Apparemment les milliers de rapatriés étaient tous plus prioritaires que nous.

Mon époux s’en est allé vers son seigneur en novembre dernier. Alors que son souhait ultime était que son fils l’enterre de ses mains, nous avons dû nous résigner à le faire rapatrier seul, comme une marchandise, et de vivre doublement cette perte très lourde et douloureuse.

Publicité
Publicité
Publicité

Depuis, je suis dans la souffrance de ne pouvoir revoir mes enfants en Algérie, avant de rendre mon dernier souffle. Je suis très malade et diminuée.

Je pourrais être la maman de tous les Algériens et je suis là, loin de ma patrie, de ma terre, à attendre la fin.

Je continue à pleurer quotidiennement, tout en priant que mes yeux revoient mes enfants avant de se refermer, de voir la tombe de mon cher époux, sans avoir à dormir dans un frigo ».

Visa Algérie 

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Face à une flambée du Covid-19, la Tunisie lance un appel à la diaspora en France

La signification et l’importance des dix premiers jours de Dhou al-Hijjah