in

La fête de l’Aïd El-Adha (1445-2024) débute dimanche 16 juin 2024

La fête de l’Aïd El-Adha commémore l’œuvre et le sacrifice du Prophète Abraham (Ibrahim) et son fils Ismaïl touchés par la Miséricorde divine à la suite d’une épreuve manifeste. Elle intervient le 10e jour du mois de Dulhijja (12e mois lunaire) correspondant cette année à :

Dimanche 16 juin 2024

La veille de l’Aïd El-Adha, jour de Arafat, est aussi un moment important du calendrier musulman. Le jeune de ce jour est fortement recommandé pour les non-pèlerins.

L’acte sacrificiel consiste à l’abattage d’un animal parmi ceux autorisés par la tradition musulmane pendant les jours de la fête. En France, il s’agit essentiellement d’ovins (un par famille) ou de bovins (un pour au plus sept familles). Pour celui qui en a les moyens, le sacrifice est une recommandation ou une obligation selon les différents avis des écoles traditionnelles musulmanes. Comme la plupart des rites, il n’est pas une fin en soi : « Ni la chair ni le sang de ces animaux n’ont d’importance pour Dieu. Seule compte pour Lui votre piété. […] » (Coran – 22 : 37).

La tradition prévoit qu’un tiers de l’animal sacrifié à l’occasion de la fête soit offert aux pauvres, un tiers servi aux amis et proches et le dernier tiers pour la consommation familiale : « Invoquez le Nom de Dieu sur ceux qui sont prêts à être sacrifiés. Et une fois que la bête est abattue, vous pourrez vous nourrir de sa chair et en distribuer aux nécessiteux discrets et aux pauvres mendiants […] » (Coran – 22 : 36).

L’acte sacrificiel doit être effectué par des sacrificateurs habilitésdans des abattoirs pérennes ou temporaires agréés par l’État, dans le respect des règlementations relatives à la sécurité sanitaire des aliments, à la santé, à la protection animale et à la protection de l’environnement : l’abattage des animaux en dehors des abattoirs est interdit et constitue un délitréprimé par une peine de six mois d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende. De même, la détention de ces animaux vivants par des personnes non déclarées comme éleveur à l’EDE est également interdite. La détention des espèces dans des conditions irrégulières expose à des amendes de 750 euros. Pour plus d’informations :

Publicité
Publicité
Publicité

https://fichiers-publics.agriculture.gouv.fr/dgal/ListesOfficielles/ETAB_AGR_853.pdf https://agriculture.gouv.fr/aid-el-kebir

Compte tenu de la capacité limitée des structures d’abattage agrées, le CFCM rappelle que l’acte sacrificiel peut intervenir sur les trois jours de l’Aïd El-Adha. De même, le sacrifice par délégation est unanimement autorisé. La délégation pourra être donnée à une personne physique ou à une ONG humanitaire reconnue pour ce service.

Fait à Paris, le 6 juin 2024

Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM)

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. salam,
    A cette occasion, je souhaiterai, par l’intermédiaire de Oumma et en association avec plusieurs personnes (pétition) demander au président de la république, M. Macron, de nous permettre de fêter l’Aid à l’Elysée. Il sera invité évidemment. Au même titre qu’une fête juive, hanoukka, s’est tenue dans ce lieu sacré de la république et de la laïcité.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Hommage à Ouassini Bouarfa, le seul soldat d’origine algérienne à avoir pris part au Débarquement

L’affront cuisant subi par des représentants d’Israël : ils font le vide autour d’eux à la Conférence Internationale du Travail