in

L’affront cuisant subi par des représentants d’Israël : ils font le vide autour d’eux à la Conférence Internationale du Travail

Alors que l’Etat génocidaire israélien n’est toujours pas mis au ban des Nations, ses zélés représentants font le vide autour d’eux partout où ils passent, devenant les nouveaux parias de la vaste scène internationale.

C’est ce camouflet cinglant qu’a subi de plein fouet Yeela Cytrin, la déléguée du gouvernement ultra-sioniste, ségrégationniste et criminel de Netanyahou, lors de sa prise de parole à la 112ème Conférence Internationale du Travail, à Genève.

Dire que sa présence indésirable et son allocution inaudible ont fait fuir l’auditoire est un euphémisme. C’est devant une salle qui s’est vidée de la moitié de ses participants, en signe de leur plus vive protestation, que l’émissaire d’Israël a prononcé un discours dont seul le flop fut retentissant…

Publicité
Publicité
Publicité

Cette humiliation cuisante infligée à la très courroucée Yeela Cytrin, qui en dit long sur l’opprobre mondial qui frappe Israël, s’est produite jeudi, au cours d’une séance spéciale consacrée à la situation des travailleurs dans les territoires arabes occupés et qui a fait se lever, comme un seul homme, plusieurs délégations de pays solidaires de la Palestine.

Il est à noter qu’un chef d’entreprise israélien, Ishai Pollack, a connu le même sort au moment de s’adresser à une salle très clairsemée, presque fantomatique.

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La fête de l’Aïd El-Adha (1445-2024) débute dimanche 16 juin 2024

Le Conseil des Mosquées du Rhône s’indigne de la diabolisation de l’islam par le magazine Marianne