in

Khashoggi: Mohammed ben Salmane est le commanditaire de l’assassinat selon la CIA.

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane (MBS) est le commanditaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, selon la CIA. Le Washington Post, auquel ce dernier collaborait, l’assure. Le frère de MBS, lui aussi mis en cause, a formellement démenti.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Je vous l’avais dit: Ca sent le sapin pour MBS.
    Les américains ne lui pardonnent pas son échec contre l’Iran.
    Du coup, on découvre un MBS assassin, doublé d’un criminel de guerre au Yémen. Défense de rire. On parle de la guerre menée par les américains.
    Et qui appelle-t-on à la rescousse pour démontrer la monstruosité de MBS? La Turquie!!!
    Saddam a été détruit pour les mêmes raisons. Il avait renoncé à guerroyer avec l’Iran. Or, l’Iran est allié avec la Russie.
    Au final, cette affaire est la dernière séquelle de la guerre froide. Et puis, la propension a trahir les alliances est une maladie des EU. Ceci dit, c’est aussi une maladie de l’AS. On a donc à faire à un film avec uniquement des mauvais. Réaliste, en quelque sorte.

  2. Ce n’est pas une déclaration officielle de la cia. C’est un journal qui a lancé cette info qui lui aurait été donnée par soi-disant quelqu’un de la cia qui veut garder l’anonymat. Et comme les services secrets ne démentent jamais on doit donc croire ce journal sur parole.

    • @Fatie

      Même si MBS est accusé pour d’autres raisons, sa culpabilité ne fait guère de doutes. Sinon, il aurait livré les assassins. Mais il est évident qu’il va les tuer à domicile. Mieux vaut donc se poser les bonnes questions. Pourquoi cet acharnement contre un allié des EU qui a juste fait un truc normal pour un tyran, à savoir assassiner un journaliste?
      Simple. MBS a fini de servir. Trop gentil avec les iraniens. C’est tout.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La Ghriba, une communauté juive dans le monde musulman

Est-il licite d’établir l’égalité dans l’héritage en Tunisie ?