in

Justice pour Nassim M’Birik ! Soyez nombreux à vous mobiliser ce dimanche 6 avril

Comment oublier le drame qui a frappé en début d’année la famille M'Birik du Val-d’Oise, dont nous avions fait le récit et relayé l’appel à témoins ? Comment oublier la fin tragique de son jeune fils, Nassim, 18 ans, fauché mortellement par un chauffard de la route à Rabat, au Maroc, alors que ce dernier reste insaisissable après avoir pris lâchement la fuite ?

C’est précisément parce que le temps passe et que rien ne s’efface, surtout pas le souvenir d’un enfant aimé par les siens et qui leur a été arraché si cruellement, à l'aube de sa courte existence, que l’évocation de l’accident effroyable qui lui a coûté la vie ne peut s’estomper et qu’elle doit être au contraire ravivée sans relâche pour que justice soit rendue.

Les jours, les semaines se sont écoulés, sans que la douleur immense des parents et des proches de Nassim ne s'apaise, rendue insoutenable par une enquête de police qui est loin de tenir toutes ses promesses, piétinant plus qu’elle n’avance. En effet, en dépit de l’identification du véhicule, une Golf noire, et de l’assurance qu’ont eue les parents de l’adolescent, par le procureur et la gendarmerie, que la trace du criminel de la route serait retrouvée, aucun coupable n’est à ce jour sous les verrous et, pire encore, un véritable danger public court toujours.

Pour que la mobilisation ne faiblisse pas et que les autorités marocaines honorent leurs engagements vis-à-vis de la famille de Nassim, ce dimanche 6 avril sera l’occasion de répondre au grand appel lancé sur les réseaux sociaux à la fois en mémoire d’un lycéen, plein d’entrain et apprécié de tous, qui avait l’avenir devant lui, et afin que la justice l’emporte sur l’impunité.

Soyez nombreux à témoigner votre solidarité sur la page Facebook dédiée à la famille éprouvée de Nassim, dont la dignité et la combativité forcent l’admiration, à l’image du père du jeune homme, un ressortissant marocain, qui a choisi de mettre sa carrière professionnelle de côté pour demeurer au Maroc jusqu’à ce que l'affaire soit élucidée.

Alors, tous derrière vos claviers pour être plus que jamais derrière une famille en souffrance, dont le deuil est pour l'heure impossible, et cliquez sans modération #JusticePourNassim sur Twitter, Facebook,  afin d'être dans le top des publications !

Nous diffuserons prochainement les images de la grande marche, empreinte d’émotion, qui a rendu un hommage vibrant à Nassim M’Birik, le 28 février dernier, à Groslay, dans le Val-d’Oise, tandis qu’au même moment un sit-in avait lieu à Rabat en présence de personnalités marocaines aux cris de « Justice pour Nassim ! ».

Les photos de la grande marche du 28 février à Groslay

 

          

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouteflika debout pour saluer John Kerry, chef de la diplomatie américaine

Valls, l’homme qui s’est opposé à la libération de Georges Ibrahim Abdallah