in

Jean-Jacques Urvoas : un jumeau de Valls ?

Christiane Taubira nous a montré que nous n’avions rien à attendre d’elle. Son successeur est quant à lui une copie conforme de celui qui l’a nommé, spécialiste notamment des retournements de veste, et d’une conception du socialisme où la crosse a remplacé la rose dans la main.

Comme Valls qui soutenait les droits des Palestiniens avant d’être nommé au gouvernement, Jean-Jacques Urvoas a fait partie en 2008, des soutiens à Salah Hammouri

Mais les choses se gâtent ensuite.

En 2011, l’actuel rapporteur de la loi sur le renseignement signe une tribune s’opposant au statut d’observateur “renforcé” à l’ONU pour la Palestine 

Et il s’opposera ensuite à la reconnaissance de l’état palestinien. Ce monsieur se permettra également de mettre en doute l’objectivité du rapport Goldstone  Et il ose se féliciter de la “légalité” du blocus maritime de Gaza au moment où Israël coule un navire humanitaire.

Il a fait disparaitre son blog (en vertu du droit à l’oubli ?) où figuraient des dénonciations des crimes de guerre israéliens. Bref, une trajectoire étrangement similaire à celle du premier ministre…

A part cela, ce sympathique individu est la cheville ouvrière de la loi sur le renseignement.
Il a contribué à construire une réforme des services secrets, vilipendée par les associations de défense des libertés publiques.

"Dans l’opposition, rappelle Libération, Urvoas était un des adversaires à la loi sarkozyste Loppsi 2, qui multipliait la vidéosurveillance. Maintenant, il légalise l’utilisation de valises espionnes capables de capter tous les échanges téléphoniques. Avant, il voulait désarmer les polices municipales. Maintenant, il tente de protéger le « secret des affaires », comme en rêve le Medef. Avant, il préconisait de fusionner l’Intérieur et la Justice dans un « grand ministère de la règle et du droit ». Maintenant, il va lutter contre le soi-disant "laxisme" à l’intérieur du second.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les vacances royales de Sarkozy au Maroc aux frais de la princesse

Une déclaration historique des Oulémas musulmans en faveur de la liberté religieuse