in

“Je ne supporte plus les mosquées en France”

En France, n'importe quel individu  peut venir à la télévision pour y déverser  son délire islamophobe et raciste. Hier soir,  dans l'émission Ce soir ou jamais diffusée sur France 3, un dénommé Richard Millet a profité de cette tribune médiatique pour affirmer notamment qu'il est confronté à un cauchemar quand il prend le RER le soir à Châtelet-Les Halles  car il est le seul "blanc" et qu'il ne  "supporte pas les mosquées en France". 

Cet intervenant présenté comme un grand écrivain, s'était déjà distingué par des affirmations  qui visaient toujours les musulmans. Ainsi le  11 juin sur France Culture, il était l'invité de l'émission Répliques animé par son ami Alain Finkielkraut. Richard Millet  a déclaré“Quelqu’un qui à la troisième génération continue à s’appeler Mohammed quelque chose, pour moi, ne peut pas être français.”

On apprend également dans sa fiche Wikipédia, que dans son livre La Confession négative, cet énergumène avoue avoir tué durant  la guerre du Liban: "J'ai dû tuer des hommes, autrefois, et des femmes, des vieillards, peut-être des enfants. Et puis j'ai vieilli". Mais ce qui a de  plus inquiétant encore,  c'est la  complaisance de certains médias  qui continuent à donner la parole à cet  écrivaillon qui ne cesse de prêcher la haine en toute impunité.

Le passage en question de l'émission Ce soir ou jamais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Caroline Fourest, célébrée à Paris, chahutée à Bruxelles

Un député salafiste lance un appel à la prière dans le parlement égyptien