in

Israël censure un article sur l’armement par l’armée israélienne de groupes rebelles en Syrie

Le directeur de la publication du Jerusalem Post confirme que l’armée israélienne a exigé et obtenu, pour «des raisons évidentes de sécurité», la dépublication d’un article relatant l’aide militaire fournie par Tsahal à des rebelles en Syrie.

L’armée israélienne a bel et bien demandé au Jerusalem Post de retirer de son site internet une information pour le moins explosive : selon le quotidien israélien, Tsahal aurait fourni des armes à des rebelles syriens.

Interrogé par RT, l’un des responsables éditoriaux du journal israélien a confirmé que l’armée était intervenue. «Le censeur militaire de l’armée nous a demandé de retirer cette partie de l’histoire», explique David Brinn, directeur de la publication du Jerusalem Post. L’article en question, toujours accessible par le cache des moteurs de recherche quelques heures après sa dépublication avant d’être entièrement supprimé, s’intitulait : «L’armée israélienne confirme : Israël a fourni des armes légères a des rebelles syriens.»

David Brinn invoque «des raisons évidentes de sécurité» pour justifier sa dépublication. Quant à l’armée israélienne, elle se refuse pour l’heure à tout commentaire.

Cet article, quelque peu gênant pour l’Etat hébreux, affirme que l’armée israélienne a procédé à des transferts d’argent, d’armes et de munitions à des combattants syriens basés près de la frontière syro-israélienne. Ces aides auraient été décidées dans le cadre de l’opération «Bon voisin», officiellement présentée comme une «opération d’aide humanitaire massive à la Syrie» par le gouvernement israélien et de nombreux médias.

Au total, pas moins de sept groupes rebelles auraient reçu de l’aide militaire israélienne. L’article affirme que les militaires israéliens considéraient cette opération comme une «décision appropriée» afin d’endiguer l’influence du Hezbollah et de l’Iran dans la région, notamment en les maintenant à distance du plateau du Golan.

Ces révélations ont eu lieu quelques jours après une autre annonce fracassante : lors d’une conférence de presse, le 4 septembre, l’armée israélienne avait annoncé qu’elle avait frappé à 202 reprises le territoire syrien depuis 2017. Selon cette déclaration, ces frappes avaient pour cibles des positions iraniennes. De l’aveu même de Tsahal, un total de 792 missiles et bombes auraient été larguées en Syrie.

Français RT

9 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Le fait que cette coopération Israël-USA-OTAN-terrorisme-takfirisme dure depuis au moins 1979 est connue dès qu’on accède aux publications et médias spécialisés et sérieux. Le problème, c’est que les médias de masse des pays qui se disent libres, pays occidentaux ou chaines pétromonarchistes en vogue, refusent de relayer ces informations et même d’en débattre. On le voit encore avec le refus d’Al Jazeera de diffuser son propre reportage sur l’ingérence israélienne dans la vie politique des USA dont a on été finalement informé indirectement. Cette situation de censure explique la chasse aux rumeurs et soit disant « fake news » visant Russia today, presstv.ir, al mayadine, Al manar, CGTV, Telesur, etc …car aujourd’hui émerge un pluralisme médiatique un peu comme on en avait connu à l’époque de la guerre froide avec face aux médias pro-capitalistes, les médias soviétiques et chinois, la voix du Caire nassérienne, radio Tirana, Radio Alger, L’Humanité de l’époque, Alger républicain, etc. Les peuples commencent à comprendre à nouveau ce qui se passe dans les coulisses et recommencent à pouvoir penser de façon critique. Israël, malgré tous ses crimes et défauts, restait le territoire où régnait une grande liberté d’information car sa population était jugée digne d’être informée, à la différence des populations occidentales muselées depuis la fin de la guerre froide. Maintenant, cette entité se « normalise » comme les autres pays, ce qui témoigne qu’elle est elle-aussi entrée en période de dégénérescence car ses dirigeants jugent eux-aussi sa population incapable d’avoir une opinion capable d’affronter la réalité.

  2. par contre aucun article dans les journaux français . Des que ça parle d’israel y’a plus personne,ils préfèrent parler des 200 femmes qui portent le niqab , c’est plus facile vue que y’a personne pour les défendre.par contre deS que sa parle d’israEl ont nous sort antisemitisme direct et ça leurs fait peuuur

  3. Al qaïda, Daech ect… sont des groupes sionistes financés et armés par les américano-wahhabo-sionistes et qui n’ont rien de musulmans !
    Ils feront tout pour les aider à Idlib ! Rappelez-vous des armes de destruction massives en Irak…

    • Qu’en sais tu ? N’est il pas dit dans un verset que Allah est meilleur en rusé
      Ne te demandes pas que ces troubles du Moyen orient ne sont le fait du hasard , mais bien du commencement d’un décor qui aboutira à un grand événement dont on n’en mesure pas encore l’ampleur pour le moment ?
      Patientons avec attention sur ces évèments que nous vivons avec beaucoup de confusion

  4. Le problème, c’est que le Français moyen mais alors très très moyen ne comprend rien à toute cette arnaque perpétrée par les mêmes crapules depuis la nuit des temps……

    Hanouna et le temps libre cérébral pour tf1 étant le bras “tititainment” des crapules de l’ombre.

    Qu’en pensent les quarts de cerveau qui nous lisent ??

    Ci li michons zislamistes???

    Bienheureux le simple d’esprit de France et de Navarre….

  5. C’est un secret de polichinelle cette affaire. Ils ont soigné DAESH et armé ces meurtriers. La Syrie a été prise en tenail par la Turquie, Israël et les USA via l’Irak. En gros le pognon venait des Saoud et la Turquie-Israël-USA-OTAN s’occupait du reste. C’est une guerre par proxy. Ils avaient l’habitude de faire la guéguerre à 70 contre 1 mais là ils sont tombés sur un os de poids car les iraniens, libanais, chinois et surtout russes ont soutenu la Syrie. Du coup ils n’ont pas pu réaliser leurs objectifs. Le grand israel n’est pas pour demain ni les pipelines venant d’Arabie et du Qatar via la Turquie et la Syrie en direction de l’Europe pour sortir de la dépendance énergétique russe. Ceci dit le raquette de la Lybie et de l’Irak a tout de même rapporté des centaines de milliards de dollar. Tout le reste, islamisme, droits de l’homme, guerre civile c’est du bidon, de la propagande destinée à légitimer le raquette inavouable pour des raisons économiques et territoriales (grand israel) évidentes.
    Le livre “56” de Jean-Loup Izembert relate très bien cela après 25 ans d’investigations.

  6. “Israël censure un article sur l’armement par l’armée israélienne de groupes rebelles en Syrie” !
    On n’apprend rien de cette “info”.
    Non seulement l’armée israélienne arme des groupes terroristes qui agissent en Syrie, mais c’est le Mossad et la CIA US qui en sont les créateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dieu est beau et aime la beauté

Al-Biruni, ce grand savant musulman 600 ans avant Galilée