in

Irruption des Femen dans un colloque dédié à l’islam à Berlin

Et voilà que les Femen, toujours aussi hystériquement islamophobes, refont parler d’elles, jouant les trouble-fête obscènes Outre-Rhin, dans un colloque sur l'islam de haute tenue qui réunissait des sommités musulmanes et non-musulmanes, toutes ébaubies devant l’expression d’un féminisme de caniveau qui ne mérite aucune scène, pas même celle de la rue.

Surgissant de nulle part, trois de ces marionnettes télécommandées ont troublé le déroulement de l’événement qui se tenait à Berlin, bombant leurs torses dénudés sur lesquels des slogans hostiles à l’islam étaient barbouillés, tels que « Non à l’oppression religieuse et à la charia », rivalisant de postures provocantes tout en vociférant leur propagande haineuse, jusqu’au clou du spectacle qui, invariablement, s’enfonce dans une vulgarité confinant au grotesque : se laisser traîner vers la sortie par les forces de l’ordre, en gesticulant à terre et en hurlant des insanités, tout en fixant l’objectif des caméras.

Alors que le communiqué officiel de la nébuleuse des Femen vilipendait les autorités Berlinoises pour avoir "offert une plate-forme publique et de soutien à la communauté qui propage ouvertement son idéologie inhumaine et ses appels à la violence", le porte-parole musulman de la prestigieuse conférence dédiée à l’Islam et privilégiant le dialogue interreligieux s’est félicité du sang froid dont le public et les intervenants ont fait preuve, ainsi que de la manière "appropriée" avec laquelle ces scandaleuses, à la solde d’intérêts supérieurs, ont été évacuées. Tirées vers la sortie et jetées dehors, elles ont alors rejoint le trottoir qui est encore trop propre pour elles…

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Municipales 2014, entre victoire de l’abstention et percée du FN

Egypte : 529 Frères Musulmans condamnés à mort