in

Irlande : « Les monologues du Hijab », une pièce écrite et jouée par des musulmanes

A Dublin, le 18 avril prochain, après les trois coups, le rideau du théâtre Axis se lèvera sur un spectacle inédit, mettant en scène des comédiennes musulmanes, voilées et non voilées, mais aussi non-musulmanes, qui donneront vie et sens aux « Monologues du Hijab » sur une scène où les stéréotypes dévastateurs n’auront pas droit de cité.

Ecrite et interprétée par des musulmanes mais destinée au plus grand nombre, cette pièce joue la carte de l’authenticité en reflétant la diversité de la communauté musulmane irlandaise, et offre un formidable espace d’expression à celles qui ne sont souvent que des silhouettes déshumanisées pointées du doigt, alors même qu’elles sont au cœur d’âpres débats.

"Les musulmans jouent un rôle positif dans notre société et sont actifs dans tous les secteurs de la vie irlandaise", s’est exclamée Denise Charlton, la responsable très investie du Conseil de l’Immigration d’Irlande, devant la presse locale, renchérissant : "L'objectif de cette production est triple : il fallait illustrer cette réalité pour mieux balayer les idées fausses que nombre d’Irlandais se font de la communauté musulmane, tout en donnant la parole aux héroïnes du spectacle: les femmes musulmanes. Les unes s’expriment sur la société irlandaise, l’éducation des enfants, le vivre-ensemble, tandis que les autres dévoilent leur jardin secret, ou encore font des rêves d’avenir, et confrontent leur ressenti avec celui de leurs concitoyennes non-musulmanes".

Relatant de vraies tranches de vie, heureuses et malheureuses, optimistes et désenchantées, ces histoires croisées de femmes dans l’Irlande d’aujourd’hui font prendre de la hauteur au-dessus du voile opaque de l’ignorance et des contre-vérités jeté sciemment sur nos sociétés européennes, au risque de les tirer insensiblement vers le bas. L’Irlande des saints et des poètes n’échappant pas à la diabolisation du hijab et aux métaphores de l’effroi, lisibles, traduisibles et banalisées dans toutes les langues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Egypte : les Frères musulmans ont renié leurs engagements

Le football au service de Bouteflika