in

Hamza, le fils d’Oussama Ben Laden, serait mort

Hamza Ben Laden, l’un des fils d’Oussama Ben Laden présenté comme son héritier à la tête d’Al-Qaïda, est mort, selon des informations mercredi du New York Times et de la chaîne NBC. Le New York Times affirme que les Etats-Unis ont “eu un rôle” dans l’opération au cours de laquelle Hamza Ben Laden, considéré comme un dirigeant clé d’Al-Qaïda, a été tué. Le quotidien, qui cite deux responsables américains, dit n’avoir pas eu accès à d’autre précision sur cette opération. Premier média à révéler cette possible élimination, NBC avait indiqué un peu plus tôt que Washington disposait d’informations de services de renseignement attestant de la mort de Hamza Ben Laden, s’appuyant sur trois responsables anonymes.

Publicité

6 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Son père n’a jamais été le véritable auteur du carnage du 11 septembre 2001.Mais avec une propagande télévisuel bien orchestrer on peut faire d’un innocent un coupable et d’un coupable un innocent.

  2. Ne faut il pas aussi se débarrasser des criminels de guerres qui ont envahi l’Afghanistan,l’Irak ,la Syrie,la Libye responsables de plus d’un million de morts parmi lesquels des civils ,des femmes et des enfants innocents.L’application de la sentence ”bon débarras” ne doit pas être sélective.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

L’Indonésie renvoie ses déchets à la France

La mystique musulmane d’après l’œuvre de Muhammad Hamidullah (2/2)