in

Halima Aden, le premier mannequin voilé de la Fashion Week à New York

De nouveau sous les feux de la rampe, Halima Aden, 19 ans, une Américaine de confession musulmane originaire de Somalie, poursuit sa trajectoire unique en pleine lumière de l’autre côté de l’Atlantique. C’est avec grâce et aisance qu’elle est passée du podium ultra-médiatisé de Miss Minnesota, où sa présence inattendue avait créé l’évènement début décembre, à celui ultra-tendance de la Fashion Week de New York, en février.

Quand une participation très remarquée, car singulièrement atypique, à un grand concours de la beauté stéréotypée, voire formatée devient un tremplin propulsant sur le devant de la scène de la mode, cela donne l’incroyable percée d’une jeune fille musulmane voilée, au demeurant très belle, dans un univers suprêmement superficiel qui subit le diktat des apparences au moins autant qu’il l’impose.

Très élégante sous son hijab haute couture et dans un long manteau beige soyeux, Halima Aden, ce mannequin si différent au parcours personnel hors norme, a réussi une fois encore à transcender sa particularité, subjuguant un public trié sur le volet venu assister au défilé du rappeur Kanye West.

Dans le rôle de son pygmalion, Kanye West a en effet décidé de faire de la première prétendante voilée à la couronne de Miss Minnesota le premier mannequin voilé de sa marque « Yeezy », et par là même du grand rendez-vous international de la mode à Big Apple.

«Je veux véhiculer un message positif sur la beauté et la diversité et montrer aux jeunes femmes musulmanes qu’il y a de la place pour elles ! », clame la jeune femme qui, pour connaître une ascension fulgurante et quasi inespérée dans le milieu du mannequinat (elle vient d’être recrutée par l’agence internationale IMG Models), n’en oublie pas pour autant ses racines et ses valeurs musulmanes, et encore moins son enfance passée dans les camps de réfugiés au Kenya.

Halima Aden veut bien tordre le cou aux préjugés, d’où qu’ils viennent et quels qu’ils soient, et montrer à la face du monde, ainsi qu’au microcosme de la mode, que l’on peut défiler revêtue d’un voile, mais pas à n’importe quel prix. C’est en imposant ses conditions non négociables que le nouveau visage de l’agence IMG Models et l’égérie de Kanye West a fait ses premiers pas dans un univers tout en strass et paillettes où, contrairement au vieil adage, l’habit fait le moine…

The Debut. ⭐️ #HalimaAden (@kinglimaa) debuts at today's #YEEZYseason5 show during #NYFW. #👸🏽 #IMGstars

A post shared by IMGmodels (@imgmodels) on

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. N’importe quoi…En sachant que ce sont des pervers, sataniques, illuminatis qui font la loi dans le prêt à porter (Rick Owens, Mark Jacobs etc) et qui font de l’image de la femme une simple marionnette qu’ils nomment “porte manteau “.
    Cette jeune femme devrait revoir sa copie car être une bête de foire n’est pas la place des musulmanes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quelques conseils pour avoir des dents saines

Des dignitaires musulmans et chrétiens appellent à la coexistence interreligieuse au Caire