in

Geert Wilders, l’islamophobe néerlandais, a lancé un nouveau site : Mosquée Non !

Les artisans de la haine anti-islam ont indéniablement trouvé en Geert Wilders, le sinistre leader de l’extrême droite néerlandaise, leur meilleur pyromane, jamais à court d’idées pour jeter de l’huile sur le feu et enflammer son électorat nationaliste, voire au-delà.

Dans la droite ligne de son film dantesque « Fitna », dont la projection ultra-raciste de « l’islamisation du monde » s’est répandue comme une traînée de poudre jusqu’aux Etats-Unis, le grand pourfendeur de l’islam, mais adulateur d’Israël, sonne la charge contre les musulmans à travers son nouveau site Web : "MoskNee !" ou "MosquéeNon !"

On l’aura compris, sa croisade élargit son arène au Net, où elle bat le rappel pour faire barrage juridiquement à l’édification de lieux de culte musulmans aux Pays-Bas.

Hautement inflammable, son interview accordée au Algemeen Dagblad souffle sur les braises des pires fantasmes : "la mosquée est le symbole d'une idéologie de la haine, de la violence et de l'oppression", tonne Geert Wilders, tout en lançant, l'air menaçant, que son parti, le PVV, vise l’interdiction totale des mosquées sur le territoire national. Tout un programme !

Face aux obstacles qui se dressent sur sa route pour parachever son sombre dessein, Geert Wilders a décidé de conjurer le mauvais sort avec MoskNee, le site censé promouvoir "une meilleure résistance à l’islamisation des Pays-Bas", selon celui qui aspire à créer une « alliance internationale de la liberté ». Une alliance placée sous le signe de l'aliénation des esprits, synonyme d’intolérance religieuse et de stigmatisation de l’altérité, qui enchaîne plus qu’elle ne libère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le roi d’Arabie Saoudite à Khadafi: “La tombe est devant toi” (vidéo)

Hollande ne vient pas chez vous par hasard