in

Free Julian Assange !

 

Free Julian Assange !

Free Julian Assange !

Publicité

Publiée par Oumma.com sur Jeudi 2 mai 2019

C’était il y a trois semaines, un jeudi 11 avril de triste mémoire à Londres, Julian Assange, 47 ans, le célèbre fondateur australien de WikiLeaks, était arraché à l’enfer de son enfermement au sein de l’ambassade d’Equateur, pour être jeté dans un autre enfer : celui de la prison de Belmarsch, le Guantanamo  britannique.

A la consternation de ses soutiens, et de tous les défenseurs de la liberté de la presse, ce héros des temps modernes, vieilli et affaibli, dont le seul crime est d’avoir révélé la vérité sur les crimes de guerre américains, dans l’intérêt général, avait le visage d’un martyr, après 7 ans de souffrance  dans le piège équatorien.

Plus que jamais, il redoute l’extradition vers les Etats-Unis, où il est considéré comme le pire des traîtres et sera châtié sans pitié. Diabolisé par tous les pays vassaux de Washington et leurs médias mainstream, il faut le dire avec insistance : Julian Assange est un grand éditeur/journaliste, et non un hacker, qui a redonné ses lettres de noblesse au quatrième pouvoir.

Publicité

Mercredi 1er mai, un premier verdict est tombé comme un couperet : Il a été condamné à 50 semaines de prison. Motif: « violation de sa liberté provisoire dans le cadre d’une enquête pour viol et agression sexuelle présumés de deux Suédoises ». Une affaire depuis classée…

Ce jeudi 2 mai, une nouvelle audience a eu lieu pour examiner la demande d’extradition des Etats-Unis. Depuis sa prison, Julian Assange a refusé d’être extradé vers une Amérique résolue à faire un exemple. Il a déclaré en vidéoconférence : « Je ne veux pas me soumettre à une extradition pour un travail de journalisme qui a récolté de nombreuses récompenses et protégé beaucoup de gens »

Julian Assange est aujourd’hui un prisonnier politique placé à l’isolement total, à Londres, au cœur de l’Europe. Saluons le courage extraordinaire de ce combattant de la liberté d’information, qui trouve encore la force de lever le poing devant ses juges.

Free Julian Assange !

Publicité

Publicité
Publicité
Publicité

8 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Assalamou ‘alaïkoum, avez-vous bien remarqué le troublant silence de ceux qui se sont nommés “Charlis”. Je croyais moi que ces gens seraient intraitables sur la liberté d’expression, je me trompais alors, Julian Assange est lamentablement arrêté dans l’ambassade du complaisant Equateur par la police de la non moins complaisante Angletere dont le souverainisme tant vanté, CF le Brexit souffre es limites très déshonnorantes. Et en France, miraculeusement, toute la cohorte des “Je suis Charli” garde un silence insouciant. Et les Charlots ou Charlis de ce forum, ce fameux Patrice et l’autre Etiennedolet ne s’en préoccupent guère, nous avons cru pourtant qu’ils défendraient tout journaliste et toute personne pour ses opinions et sa libre expression quitte à faire barrage de leurs corps, on a dit qu’ils ont des valeurs, baissières semble-t-il par les tristes temps qui courent. Excusez-moi ou ne m’excusez pas de remuer le couteau dans la plaie de certains prétendus partisans de liberté.

    Et Ramadan karim aux Musulmans de ce forum, qu’Allah agrée nos dévotions.

    Croissant de lune.

  2. @Mistigris….russia today et cnn c est kif-kif,la Russie et les usa défendent chacun ses intérêts, et s il n y a pas de différence entre Clinton et trump pourquoi voulez vous livrer ce pauvre assange a trump ? et en plus vous prétendez ne pas être méchant.la pire de méchanceté c est de vouloir du mal a une personne qui ne vous a rien fait.

    • Mon dernier paragraphe se voulait humoristique. Par ironie de l’histoire et de l’Histoire, le Julian Assange qui a permis l’élection de Trump risque d’être puni par le même Trump !
      Je ne veux de mal à personne…
      Quant à CNN c’est une TV plutôt sérieuse par rapport à l’inénarrable et trumpiste Fox News.

  3. On croirait cet article tout droit sorti de sputniknews ou RT (Russia Today).
    On veut faire de Julian Assange un héro et une victime. Pour moi c’est un irresponsable.

    Il avait entre les mains une bombe médiatique pour mettre au grand jour les dessous pas très propres de l’impérialisme étatsuniens. Il s’est mis au service de la Russie pour empêcher l’élection de Hillary Clinton.

    Ce n’est pas que j’aie une grande sympathie pour la dame, mais franchement, entre Clinton et Trump …

    Si j’étais méchant, ce que je ne suis pas, dieu m’en garde ! (ou allah, c’est kif-kif) je souhaiterais que le fabuleux destin d’Assange se termine dans les geôles de … Trump. Ce ne serait que Justice pour Julian.

  4. Il faut être bien naïf pour croire que les quelques milliardaires qui possèdent les médias auraient la mission de nous informer religieusement sur la vérité de ce qui se passe dans le monde…
    Bien au contraire, leur but est de fabriquer un consentement, une opinion publique ou un “circuler y’a rien à voir” pour continuer à faire avancer leurs buts… Attitude logique !
    Dans ce conflit d’intérêt, les journalistes sont pris au piège…
    Julian Assange fait partie des journalistes qui ont choisi malgré tout de faire leur travail d’informer en disant la vérité…Il nous l’a fait au péril de sa vie visant des intouchables de ce monde …
    C’est donc un conflit sur la liberté de la presse sous les yeux de toute la planète, la Grande-Bretagne agit sous la pression des Etats-Unis qui guettent…
    Ce bras de fer de démocratie se déroule sous nos yeux…

    Free Julian Assange

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

« Retour du religieux », ou « retour du spirituel » ?

L’obligation du jeûne de Ramadan selon le Coran et en Islam