in

“Espèces d’ignares !“ : un maire se paye les chroniqueurs de Pascal Praud en direct dans l’Heure des pros (VIDEO) (www.programme-tv.net)

Ce vendredi matin, Emmanuel Macron dévoilait les grandes lignes de sa stratégie pour lutter contre les « séparatistes islamistes« . Un sujet qui anime les plateaux de télévision depuis quelques jours. Dont celui de Pascal Praud qui a décidé de donner la parole à Ali Rabeh, le maire de Trappes, dont la ville compte un nombre important de personnes ayant rejoint la Syrie. En duplex de L’Heure des pros, l’élu a immédiatement pointé du doigt le manque de moyens des édiles, qui les empêchent de détecter les lieux de rassemblement problématiques voire hors de contrôle. Ali Rabeh n’attendait donc rien du discours d’Emmanuel Macron – dont les mesures commenceront à être appliquées en 2021 – qui, selon lui, ne visent qu’à profiter à l’extrême droite. Une prise de position qui a immédiatement interpellé l’un des chroniqueurs du jour, l’essayiste (proche de l’extrême-droite) Ivan Rioufol.

« J’ai peut-être mal compris, mais comme vous nous avez expliqué que ce texte était en fait inutile et que c’était un brassage politique, je me demande si vous avez bien pris conscience de vous-même de là où vous êtes de l’emprise de l’Islam politique, de l’emprise même de la charia dans certains lieux de votre territoire, de territoires qui sont perdus de la République », a faussement questionné le chroniqueur de CNews, avant de provoquer la colère d’Ali Rabeh : « Ça fait des années que vous brassez du vent en exprimant des messages comme cela, mais vous ne connaissez rien à la réalité du terrain (…) Battez-vous avec moi pour qu’on ait des policiers à Trappes. Arrêtez de raconter des absurdités à la télévision ». (…) « J’ai des gens qui ne connaissent rien, absolument rien à la réalité du terrain, qui sont des spécialistes des plateaux de télé, spécialistes du 7e et du 16e arrondissement de Paris et qui viennent faire la leçon à des gens qui tous les jours sont confrontés aux difficultés (…) J’ai en face de moi des espèces d’ignares qui ne connaissent rien au terrain, qui n’ont jamais exercé la moindre responsabilité mais qui adorent agiter les bras », a explosé le maire de Trappes.

Lire la suite

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Enfin ! quelqu’un pour dire ses vérités à ces islamophobes qui depuis trop longtemps attaquent l’islam et les musulmans sans contradicteurs. Quant à Rioufol il n’est pas « proche de l’extrême droite » c’est un militant extrémiste déclaré. Le qualificatif de « journaliste » n’est qu’un paravant.

    Voici ce qu’on peut lire dans l’article en lien ci-dessous :
    « Des philosophes médiatiques comme Alain Finkielkraut et Elisabeth Badinter se sont révélés particulièrement habiles à alimenter les insécurités nationales et à déclencher la guerre des cultures, leurs efforts étant renforcés par des écrivains comme Éric Zemmour, dont le best-seller de 2014, « Le Suicide Français », a donné aux lecteurs une évocation passionnante et sombre du déclin national. »

    Aux noms cités dans cet extrait il faudrait rejouer ceux d’autres animateurs ou chroniqueurs des chaînes tv et radio. Ils propagent en permanence sans contradicteurs depuis de très nombreux mois dans les médias comme Cnews, LCI, Sud-Radio, Causeur ou Valeurs Actuelles (pour ne citer que ceux-là) des thèses extrémistes erronées anti musulmans. Voici quelques uns dont l’islamophobie n’est plus à démontrer et qui occupent quotidiennement les antennes et les écrans : le névrosé Pascal Praud, l’excitée Elisabeth Lévy, l’extrémiste Rioufol, le soutien des dessins racistes de VA Godnadel, la chrétienne engagée Charlotte d’Obenas, l’obsédée anti islam Céline Pina,…etc, auxquels il faut ajouter les invités haineux réguliers comme le délégué du RN Messiha où le prétendu philosophe Onfray quand ce n’est pas le jusqu’au-boutiste de Villers. Et la liste peut encore se prolonger. C’est sur ce terrain médiatique que devrait s’exprimer la lutte contre le racisme à condition que des contradicteurs de bon niveau (ce que, hélas, ne sont pas capables les soi disant représentants musulmans du CFCM et autres) aient le même temps de parole. Que font le CSA, le ministre de la culture pour équilibrer les interventions et le ministre de la justice pour poursuivre les appels à la haine ?

    Republic of Islamophobia – The Rise of Respectable Racism in France | Le Club de Mediapart
    https://blogs.mediapart.fr/gabas/blog/180320/republic-islamophobia-rise-respectable-racism-france

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Mourad Boudjellal: “Eric Zemmour est dangereux pour la société française actuelle !“

Depardieu se sent bien dans les mosquées (www.closermag.fr)