in

Enfances brisées : les mineurs palestiniens dans le viseur de la répression israélienne

ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture), AFPS (Association France Palestine Solidarité), Ligue des droits de l’Homme, Plateforme des ONG françaises pour la Palestine et Yes Theater Avec le soutien de Addameer, Defense for children international-Palestine et la Voix de l’enfant

Enfances brisées : les mineurs palestiniens dans le viseur de la répression israélienne

Alors que le Comité des Nations unies contre la torture va rendre ses conclusions sur Israël vendredi 13 mai, au sein de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine, l’ACAT, l’AFPS, la Ligue des droits de l’Homme et le Yes Theater publient un rapport intitulé "Enfances brisées"[1] sur les multiples violations des droits de l’Homme dont sont victimes les mineurs palestiniens aux mains des forces armées et de la police israéliennes. Entre torture et mauvais traitements, simulacre de justice et impunité des forces de l’ordre, les associations dressent un bilan désastreux de la détention des enfants palestiniens.

Nous vous proposons de découvrir un nouvel extrait des témoignages poignants de Mohammed et Nasseem, dont nous avons récemment diffusé un passage tristement édifiant dans l'article intitulé : "Mohammed et Nasseem, deux adolescents palestiniens témoignent de leur calvaire dans l'enfer concentrationnaire israélien".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ouyahia, directeur de cabinet du président Bouteflika,accuse BHL de vouloir porter atteinte à l’unité de l’Algérie

Reebok piétine les Palestiniens en sortant une basket spéciale « Israël 68 »