in

En Tunisie, le Parlement est suspendu pour une année de plus

Il n’y aura pas de Parlement en Tunisie avant décembre 2022. C’est ce qu’a décidé le président tunisien, en prolongeant ce lundi la suspension de l’Assemblée jusqu’aux prochaines élections législatives.

Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. En Tunisie, etat policier, ce n’est pas le président qui décide, mais la tutelle internationale qui donne à boire et à manger.

    Par contre, dans un etat militaire, ce n’est pas le président qui décide, ceux sont les armes.

    Dans le monde, dit arabe, on navigue entre deux dicats, un état militaire avec une legitimité divine ( un dieu qui soutient les dictateurs) et un état policier laique jusqu’à la moile (un dieu honorifique).

    Hitler n’etait pas un dictateur, il était un malade mental, on aurait du l’interner.
    Un dictateur est lache.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Canada : Saeed El-Darahali, le premier musulman honoré de l’Ordre de la Nouvelle-Écosse

Les supporters de la Coupe arabe interdits de Champs-Élysées