in

Des Palestiniens utilisent des armes d’Israël pour semer la paix

Un Palestinien de Gaza a transformé en oeuvres d’art des grenades lacrymogènes utilisées par les forces israéliennes contre des manifestants palestiniens près de la frontière Est de Gaza

Abdoul Karim Abou Ataya, un homme de trente quatre ans, ramasse régulièrement des grenades de gaz lacrymogène vides près de la barrière de la frontière, pour les transformer en chapelets décoratifs et en pots de fleurs pour « envoyer un message de paix au monde »

« Nous avons participé à la Grande Marche du Retour et appelé à la fin du siège de Gaza » a dit Abou Ataya à MEMO. « Les forces d’occupation nous ont lancé des grenades lacrymogènes, alors j’ai pensé les utiliser pour créer des chapelets et des pots de fleurs ».

Ils nous les ont lancées pour nous faire mal, mais nous voulons les utiliser pour envoyer un message de vie et de paix » a-t-il expliqué.

Près de 140 Palestiniens ont été tués par la réponse musclée d’Israël à des manifestants non armés à Gaza. Près de 15 000 d’entre eux ont aussi été blessés par des tirs à balles réelles ou par suffocation pour avoir inhalé du gaz lacrymogène.

Traduction SF pour l’Agence Media Palestine

Source : MiddleEastMonitor

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les « mirages scientifiques » du Coran

84% des Algériens prêts à l’exil professionnel, selon une étude américaine