in

Des Juifs à travers le monde accueillent le rapport d’Amnesty sur l’apartheid israélien

Le Collectif Juif International pour la Justice en Palestine, qui représente des organisations juives dans quinze pays autour du globe, voit le rapport d’Amnesty International sur le système d’apartheid israélien comme une sérieuse secousse pour réveiller le monde.

Le rapport d’Amnesty découle d’années d’investigation ardue, qui démontre sans aucun doute que le gouvernement d’Israël a privilégié les Israéliens juifs dans tout aspect de la vie, aux dépens des citoyens et des résidents palestiniens en Israël, en Cisjordanie et à Gaza. Le rapport rejoint d’autres organisations de droits humains comme Human Rights Watch et l’association israélienne B’Tselem, faisant écho à ce que les Palestiniens disent depuis des décennies dans tous les forums dans lesquels ils peuvent s’exprimer : que des violations flagrantes à l’encontre des droits humains des Palestiniens doivent cesser.

On peut mieux comprendre le rapport d’Amnesty, ainsi que d’autres rapports qui critiquent le système d’apartheid israélien, dans un contexte du mouvement plus large pour la justice dirigé par des Palestiniens et contre le colonialisme de peuplement qui a commencé avant et pendant la création d’Israël en 1948. À cette époque, le mouvement sioniste, puis Israël, a expulsé plus de 750 000 Palestiniens de leur terre et de leurs foyers.On appelle cette expulsion la Nakba, la catastrophe. Le processus d’épuration ethnique continue jusqu’à ce jour.

Publicité

Encore une fois, des attaques menées par le gouvernement d’Israël et par certaines organisations juives qualifient le rapport « d’antisémite, » mais ces détracteurs seraient bien avisés d’avancer des preuves de ce qu’ils affirment. Ce ne sera pas possible car le rapport reflète la vérité.

Les Palestiniens ont vécu sous le système d’apartheid israélien pendant des décennies. En tant que Juifs, nous avons vu de nos propres yeux ces politiques israéliennes mises en œuvre et nous savons qu’elles sont en totale contradiction avec la tradition juive – de très longue date – en faveur de la justice sociale.

Nous continuons de réaffirmer résolument notre soutien au mouvement palestinien pour la liberté, la justice, l’égalité et la dignité.

Publicité

Le 8/02/2022

Le Collectif Juif International pour la Justice en Palestine est une coalition d’organisations de 15 pays :

– Afrique du Sud : Juifs Sud-africains pour une Palestine Libre

– Allemagne : Association pour la Justice Entre Israéliens et Palestiniens, Voix Juive pour une Paix Juste

– Argentine : Réseau Juif Antisioniste International (IJAN Argentine)

– Australie : Juifs Contre l’Occupation – Sydney

Publicité

– Belgique : Une Autre Voix Juive (EAJS), Union des Progressistes Juifs de Belgique (UPJB)

– Canada : Canadiens Arabes et Juifs pour une Paix Juste, Réseau Juif Antisioniste International (IJAN Canada), Voix Juives Indépendantes (VJI)

– Chili : Membres individuels

– Etats-Unis : Des Juifs Disent Non !, Voix Juive pour la Paix (JVP)

– France : Union Juive Française pour la Paix (UJFP)

– Ireland : Voix Juive pour une Paix Juste

– Israël : Boycott de l’Intérieur, Zochrot

– Luxembourg : Voix Juive pour la Paix

– Pays-Bas : Une Autre Paix Juive

– Nouvelle-Zélande : Sh’ma Koleinu / Voix Juives Alternatives

– Royaume-Uni : Juifs pour la Justice pour les Palestiniens, Parole Libre sur Israël, Réseau Juif pour la Palestine, Voix Juive auprès des Travaillistes

Contact : [email protected]

Page Facebook : https://www.facebook.com/IJCJP

Compte Twitter : https://twitter.com/IJCJPalestine

NDLR: Ci-dessous le lien + le sommaire du rapport

Amnesty international dénonce les crimes d’Israël

Le sommaire du rapport est un énoncé accablant de tous les crimes israéliens :

SOMMAIRE 

L’apartheid dans le droit international 6 

Volonté d’opprimer et de dominer la population palestinienne 7 

Fragmentation territoriale et ségrégation légale 8 

Ségrégation et contrôle par le droit 10

 Recours au pouvoir militaire pour contrôler et déposséder 10

 Privation de nationalité, de lieu de résidence et de vie familiale 11 

Bouleversement de la vie familiale 12 

Restrictions des déplacements 12

 Restrictions du droit à la participation politique 13 

Dépossession de terres et de biens 15 

Politiques discriminatoires en matière d’aménagement du territoire et d’occupation des sols 17

 Étouffement du développement humain des palestinien·ne·s 19

 Un système d’apartheid 22

 Crimes contre l’humanité 23

 Transferts forcés 23

 Détention administrative, torture et autres mauvais traitements 24 

Homicides illégaux et blessures graves 25

 Privation de droits et libertés fondamentaux, et persécution 25 

Considérations relatives à la sécurité et volonté d’opprimer et de dominer 26 

Conclusion et recommandations 26 

Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Les Afghanes face aux Taliban : six mois de bras de fer

Au Liban, Baha’ Hariri succède à Saad Hariri