in

Des démineurs ont fait exploser un colis suspect devant la mosquée de Liverpool

Il ne se passe pas une semaine Outre-Manche, sans qu’elle ne soit émaillée d’agressions islamophobes et de drames évités de justesse, les colis suspects déposés devant des mosquées ne constituant plus un fait isolé dont aucune conclusion ne peut être tirée, mais une pratique qui s’est tristement répandue, révélatrice de la dangerosité extrême des ultras de l’extrême droite.

Depuis dimanche soir, Liverpool est venu s'ajouter à la longue liste des villes anglaises qui ont pris la pleine mesure de la radicalisation des néo-fascistes britanniques, après qu’une sorte de valise particulièrement louche ait été découverte aux abords de la mosquée locale, la mosquée Al Rahma.

Ni une ni deux, la police du comté, alertée par les fidèles, a aussitôt fait appel à des démineurs afin de procéder préventivement à deux explosions contrôlées sur l’étrange valise qui n’inspirait confiance à personne, la zone d’habitation située dans le périmètre du lieu de culte ayant été préalablement évacuée. Une enquête a été diligentée pour identifier et mettre hors d’état de nuire la ou les mains criminelles qui ont posé ce paquet devant la mosquée, dont on est sûr d’une chose, c’est qu’il n’avait rien d’un paquet cadeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dalil Boubakeur de nouveau à la tête du CFCM

Qui a intérêt à saboter la transition démocratique en Egypte ?