in

Des Canadairs français en Algérie

Deux CL-415 et un Beech 200 de la Sécurité Civile française se sont envolés de Nîmes pour combattre les feux en Algérie où la Kabylie connaît un désastre sans précédent avec, au dernier bilan, quelque 69 morts parmi les hommes chargés de les combattre.

Les moyens aériens algériens sont constitués essentiellement d’hélicoptères bombardiers d’eau. Les lourds Mil Mi 26 ont même été engagés, mais ces appareils sont insuffisamment nombreux pour traiter un incendie de 20 000 ha.

L’envoi des avions français et de leurs équipages (deux pilotes par avions et une demi-douzaine de techniciens) se fait dans le cadre du Mécanisme de Protection Civile de l’Union (MPCU), qui a donc été activé.

Publicité

Aérobuzz

Publicité
Publicité

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Leroy : absolument pas, le président Macron a imposé l’aide face à l’inertie du régime à agir, c’est tout le sens de son message Twitter.
    Ce ‘est qu’ après que Tebboune a feint maîtriser la situation mais le régime était complètement dépassé et enfermé dans ses dogmes ( dont celui de “la France ennemie héréditaire”)

  2. Le message du Président Macron est, à mon sens, une véritable gifle au régime algérien.
    En effet, à lire le message, j’ai l’impression que Macron agit en Kabylie comme dans une province française, où il a donné l’ordre qu’on y déploie nos avions, sans même solliciter l’accord des autorités, auxquelles il ne s’adresse même pas ….
    Sous Bouteflika cela ne serait probablement jamais arrivé.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Algérie : les familles éplorées

Algérie : l’Etat de quatre sous