in

Dalil Boubakeur critique les mosquées qui appellent à voter

Dalil Boubakeur dont l'autorité religieuse ne dépasse pas le seuil de son bureau, a pondu un communiqué pour réagir aux différents appels à la mobilisation électorale pour le premier tour des élections présidentielles  émanant de plusieurs mosquées de l’hexagone. Pour le recteur de la mosquée de Paris, "Chaque citoyen, quelle que soit sa confession religieuse, est néanmoins libre d’exprimer ses convictions et ses choix politiques dans le cadre démocratique. Mais il serait toutefois dommageable pour la communauté musulmane de France que l’intrusion des institutions religieuses musulmanes dans le débat électoral puisse être la porte ouverte à l’émergence d’un islam « politique »".  

Dalil Boubakeur aurait été cependant  mieux inspiré s'il avait dénoncé l'exploitation  électoraliste de l'islam  par les politiques ( comme Sarkozy ou Guéant) qu'il s'empresse de recevoir dans sa mosquée  sans jamais souligner  leur responsabilité dans le climat islamophobe qui règne en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Affaire Merah : que la vérité soit dite, aussi déplaisante soit-elle…

La France épinglée par Amnesty International pour discrimination contre les musulmans