in

Coronavirus: mort du premier médecin hospitalier en France

Le ministre des Solidarités et de la Santé annonce ce dimanche la mort d’un médecin urgentiste de l’hôpital de Compiègne dans l’Oise. Il s’agit du seul décès à ce stade d’un membre du personnel soignant en France. Il est mort au CHU de Lille.

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Les soignants sont les premiers sacrifiés de cette curieuse “guerre”.
    D’autres, caissières ou camionneurs, facteurs ou pensionnaires d’EHPAD et de prisons, pâtissent durement de l’incurie des responsables…
    Ces derniers, tout occupés à sauver “les entreprises” et les profits, ne s’inquiètent guère d’une perte annoncée de quelques % de la population, et semblent s’accommoder du chaos et du confinement qui bouleversent nos vies.
    Les citoyens, détenteurs du droit de vote, en tireront-ils la leçon ?

  2. Zeymour ne sera pas très content car ce medecin s’appelle Docteur RAZAFY d’origine malgache.
    Condoléances à toute sa famille

    • Prénom jean -jacques. Zemmour très content.
      Respect total à ce médecin comme à tous les autres et une pensée spéciale à un de mes amis urgentiste que le gouvernement vient de réquisitionner bien qu’au boulot pour l’emmener ailleurs par hélicoptère de l’armée.

    • Merci de ne pas écorcher le nom de cet homme,Jean-Marc Razafindranazy, dont vous souhaitez visiblement instrumentaliser le sacrifice. On ne peut que lui présenter des hommages et présenter des condoléances à sa famille.

  3. Qu’il repose en paix! une pensée pour tous ces héros anonymes qui travaillent encore et plus particuièrement pour les soignants;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Deux premiers cas de coronavirus à Gaza

Contaminé par le coronavirus, ce médecin s’auto-soigne à la chloroquine et constate une nette amélioration