in

Coronavirus en Algérie : des volontaires fabriquent des vêtements pour le personnel hospitalier

Dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, les élans de solidarité se multiplient en Algérie. Exemple dans un atelier de couture à Alger, où des jeunes se portent volontaires pour fabriquer et distribuer vêtements et masques de protection pour le personnel hospitalier.

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Les sources watan et compagnie sont des portes parole du pouvoir.
    Ils ne parlent pas réalité, ils dessinent une réalité.
    En Algérie, les mouches électronique polluent la toile, la coupure de Face book controlé par les emirats.

    Les responsables rendent des compte à leur recruteurs , les militaires et personne d’autres.

    Démonstration :
    Les gens à Blida disent n’avoir rien reçu. El watan dit tout va bien.
    Une personne vient avec des denrées sur sa camionnette, dit que la gendarmerie lui a enlevé de l’argent, pour le laisser passer. Le lendemain, on l’a emprisonné.

    Une femme dit que des gens de France, confinés à Oran, ont donné de l’argent et il sont parti,
    à la fin du confinement, le compte des gens ne va plus et personne ne dit rien.

    Le lendemain ,on a emprisonné cette femme et qui a laissé un bébé de quelques mois.

    La faute aux citoyens, c’est un disque rayé.
    Le problème, c’est le guide militaire dans le monde arabe et le guide religieux en Iran.
    Ces deux guides ont été fabriqué sur mesure par l’occident et avec preuve et démonstration.

  2. Facile à dire, mais pas facile à démontrer, pour le moment je n’ai pas lu dans le journaux algériens tels ElWatan ou Liberté par exemple les détournements dénoncés par votre commentaire. Le problème chez beaucoup de gens, les réseaux sociaux sont devenus les principales sources d’information, et ça c’est plutôt grave.
    Le fait de dire le gouvernement Algérien ment en ce qui concerne le nombre de contaminés pour interdire le Hirak, c’est du n’importe quoi. Alors que d’autres disent le contraire que le gouvernement cache la réalité des contagions qui sont bien plus importantes.
    Qui croire ?
    Il faut dire que les algériens dans les institutions publiques sont pourris jusqu’à l’os, c’est beaucoup de la faute des citoyens qui se comportent comme les moutons de Panurge, au lieu de dénoncer ils foncent tête baissée dans l’entretien de la corruption, le clientélisme, le ben3ammis etc…
    Je pense qu’il faut raison garder et attendre la fin de la pandémie et demander aux responsables de rendre compte.

  3. Des semi-remorques, plein de denrées alimentaires, donation des gens pour la ville de Blida martyrisée.

    Les gens à Blida disent qu’ils n’ont rien reçu. Tout a été détourné.

    Personne n’a le droit d’aider, on doit donner à l’administration, qui fait mandataire.
    Je n’aime pas les mandataires.

    Ce pouvoir avait déclenché l’épidémie en Algérie , et ne laissera personne la stopper.

    Ce pouvoir a besoin du virus, pour d’une part, emprisonner les gens du hirak, d’autre part consolider l’Algérie des militaires, “une armée qui a un peuple”.

    Les médias et les religieux ne parlent pas réalité, mais dessinent une réalité sur mesure.

    • Facile à dire, mais pas facile à démontrer, pour le moment je n’ai pas lu dans le journaux algériens tels ElWatan ou Liberté par exemple les détournements dénoncés par votre commentaire. Le problème chez beaucoup de gens, les réseaux sociaux sont devenus les principales sources d’information, et ça c’est plutôt grave.
      Le fait de dire le gouvernement Algérien ment en ce qui concerne le nombre de contaminés pour interdire le Hirak, c’est du n’importe quoi. Alors que d’autres disent le contraire que le gouvernement cache la réalité des contagions qui sont bien plus importantes.
      Qui croire ?
      Il faut dire que les algériens dans les institutions publiques sont pourris jusqu’à l’os, c’est beaucoup de la faute des citoyens qui se comportent comme les moutons de Panurge, au lieu de dénoncer ils foncent tête baissée dans l’entretien de la corruption, le clientélisme, le ben3ammis etc…
      Je pense qu’il faut raison garder et attendre la fin de la pandémie et demander aux responsables de rendre compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Coronavirus: “Le risque d’être intubé est multiplié par 2 en cas d’obésité sévère”

Le calendrier musulman en 10 questions (1/2)