in ,

Clip pédagogique façon Harry Potter sur les plus grandes découvertes islamiques

Dans cette vidéo qui multiplie les effets spéciaux, un bibliothécaire se transforme en érudit musulman et explique à de jeunes enfants “ qu’à l’époque du Moyen Âge, le monde n’était pas entièrement plongé dans les ténèbres. Au sein d’une civilisation qui s’étalait de l’Espagne à la Chine, les rayons lumineux des découvertes et des inventions brillaient de mille feux. Cette civilisation est la civilisations musulmane, fruit d’érudits et de scientifiques de religions différentes. Certaines des plus importantes inventions de l’homme datent de cette époque. Ces découvertes s’appuient sur le savoir des anciens, mais elles ont influencé le monde moderne et cela plus que vous ne pourriez l’imaginer. ” Cette vidéo à voir absolument a été réalisée par l’organisation internationale 1001 Inventions.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Les arabo-musulmans ont apporté les sciences modernes au monde entier ainsi que l’institution et le support pour étudier :
    – lettres, chiffres, maths, chimie, algorithmique, physique, ingénieurie, doctorat, etc
    – la première université-doctorat de l’humanité fut une mosquée
    – la premier CHU de l’humanité fut une mosquée
    – la premier livre de l’humanité fut le Noble Coran
    Les arabomusulmans étaient et sont toujours actuellement à la fois européens, américains, orientaux et asiatiques. Ils continuent actuellement à participer à la science avant de révolutionner une nouvelle fois l’humanité comme la prédication coranique l’annonce.
    Tout la gloire est Allah swt.

  2. Je vais te donner une explication, avant l’islam dans toute sa grandeur dicté le mode de vie des musulmans. Ceci a fait apparaitre des savants qui ont permis on monde occidantale de sortir des tenébres dans lesquelles il se trouvait. Ensuite il y’a ce même occidental qui guère après guèrre souhaitait a la fois detruire se monde musulman ainsi que piller ses richesses. Depuis nous avons connu le colonialisme et des guerres mené par nos propres dirigeant mis en place par ce même monde occidentale. Depuis peu le monde musulman s’est reveillé et ceci grace aussi au monde occidentale il faut le reconnaitre, et les tyrans tombe jours après jours. Mais comme ont dit Rome ne sais pas faite en un jour, donc toute les guerres qui sont encore mené contre le monde islamique ne font que retarder une évidence qui est celui du réveil et renouveau du monde islamique. Tu vois c’est comme avec la chine depuis que les américains les cibles bein ils constatent des retards dans leur developement c’est comme sa. Mais le monde ne sait pas fait en un jour et nous sommes plus que confiant aujourd’hui car les graines ont été semé et on récolte à peine les fruits. Patience donc 🙂

    • @Hakim
      C’est tout le pourtour méditerranéen qui a généré le progrès scientifique. Sumer, puis l’Egypte antique, la Grèce, la Macédoine, Carthage, l’Empire Romain. Il faudrait y ajouter l’Inde et la Chine. Les pays musulmans ont certes contribué au progrès de la connaissance, et même favorisé la Renaissance, mais il serait faux de considérer le moyen âge européen comme une période de régression. Disons juste que la civilisation a marqué le pas, et parfois même perdu des données acquises durant l’Antiquité. Par exemple, on ne sait toujours pas comment la pyramide ce Khéops a pu être bâtie en 25 ans.
      Ceci dit, même le concept de Renaissance est contestable. Disons juste que la poudre à canon a mis fin à la féodalité, et que le regroupement de la cour a favorisé les échanges culturels. Les pays musulmans étaient d’ailleurs déja sur la pente descendante, à l’exception de l’Empire Ottoman, qui a d’ailleurs accueilli nombre de savants et d’artistes européens. Mieux vaut donc éviter les positions manichéennes.

  3. A Oumma et à sa modération stalinienne.
    J’ai toujours aimé les paradoxes. Voici le vôtre. A vouloir imposer votre doxa anti sioniste et islamiste (promotion d’un islam victimaire qui s’accompagne dans le même temps d’une occultation systématique des attaques jihadistes qui frappent le monde et la France en particulier) et en censurant tous ceux qui ne collent pas servilement à cette ligne, musulmans ou non, vous êtes à des lieues de toute pensée, de toute science, de toute vérité.
    Vous êtes à l’image de ces oulémas qui ont interdit toute innovation enclenchant le déclin de l’islam. Vous faites même partie de ses derniers fossoyeurs. Les commentaires sur votre site seront donc de moins en moins nombreux, de plus en pauvres, de plus en plus répétitifs jusqu’à se vider de tout sens mais resteront pleins d’affects nourris d’indignation stérile et de colère régressive, en somme des ruminations qui simulent la réflexion, de l’automatisme mental qui mime l’intelligence mobile.
    Mais vous n’avez pas compris une chose : ce sont les commentateurs qui font la réputation et la vie d’un site. Sans eux et surtout sans leurs débats, votre site ne sera que propagande et sera déserté par ceux qui ont suffisamment d’esprit critique pour penser réellement. Voilà ce qui arrive en effet à ceux qui sont ennemis de la réalité et de la liberté d’expression. Et je m’en réjouis, y compris de ne pas être publié. Alors continuez à publier les attaques ad hominem les plus injurieuses, les propos antisemites et parfois negrophobes (comme ce fut le cas avec Souareba) plutôt que les idées et les faits qui remettent en question et vous sombrerez. Voilà ma prophétie. En tout cas, ne comptez plus sur moi pour faire votre jeu.
    Z comme Zarathoustra

    • @Z
      Je suis tout comme vous victime d’une censure presque systématique, même quand mes posts sont anodins. Ce phénomène est d’ailleurs récent. Durant des années, aucun de mes messages n’a été supprimé.
      En règle générale, la modération d’un site supprime les attaques ad hominem, les grossièretés, ou les propos racistes. Mais elle ne censure pas les idées. Cette nouvelle politique de Oumma serait-elle la conséquence d’une main mise des turcs sur le site?
      Dans tous les cas, il est exaspérant de rédiger des commentaires pour rien. On censure même mes réponses à des commentaires insultant à mon égard. J’ai l’impression de boxer avec un boulet au pied.
      Mais tout cela nous en dit long sur la tolérance islamique, pour le cas où certains n’auraient pas encore pris acte de la nature des régimes politiques dans les pays musulmans. Il est d’ailleurs comique de voir certains intervenants en appeler aux droits de l’homme quand leurs libertés sont légèrement réduites. (le voile à l’école…).
      A part ça, d’accord pour faire l’apologie de l’Islam des Lumières, sous le réserve expresse de préciser que cette lumière ne brille plus guère aujourd’hui, et je suis le premier à espérer que ça reviendra.

  4. C’est sympathique ce petit film mais ça ne permet pas de comprendre le formidable décrochage des pays de civilisation islamique par rapport au monde occidental à partir de la Renaissance et, aujourd’hui, leur retard également par rapport aux pays asiatiques de culture non islamique.

  5. Il faut cesser de parler du Moyen-âge comme un âge de ténèbres. Les médiévistes modernes ont tordu le cou à ce mythe. Cette période a duré presque 1 000 ans et on ne peut pas porter un jugement aussi global sur une période aussi longue.Il n’y a strictement aucune comparaison possible, et dans quelque domaine que ce soit, entre le temps de Clovis et celui de Louis XI qui bornent le Moyen-âge. Pour se fixer les idées, il faut simplement se rappeler que l’empire romain n’a duré que 500 ans et qu’il ne s’est écoulé qu’à peu près 500 ans depuis la fin du Moyen-âge jusqu’à nos jours. Peut-on englober la Renaissance et le monde actuel comme redevables d’un même qualificatif ? Alors 1 000 ans…

  6. Pourquoi le monde musulman est-il si en retard ? Corruption et dictature, ou tout simplement religion rigide sclérosée ?
    Vers le 10e siècle, les penseurs de l’islam débattaient sans crainte.
    On en est très loin maintenant. L’islam menacé s’est replié, il manque de confiance en lui-même, comme le prouve le recours au terrorisme, faute de mieux.

  7. Ce ne sont pas des découvertes « islamiques » mais des découvertes faites par des musulmans. Il n’existe pas de science « islamique » ou « non islamique », il existe une seule et même science que des musulmans peuvent contribuer à faire progresser, ce à quoi le Coran les y invite d’ailleurs en enseignant comment réfléchir et comment observer les signes. A certains moments de l’histoire les musulmans ainsi d’ailleurs que les autres habitants non musulmans des pays musulmans ont été effectivement pionniers dans la recherche et on peut mettre ces succès sur le compte de la dynamique lancée par la révélation coranique. Depuis, la régression scientifique en cours dans beaucoup de pays musulmans est aussi mise sur le compte de l’islam, ce qui est, là aussi, une erreur parallèle à celle de baptiser « islamique » ce qui n’est que scientifique.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Deux cents artistes appellent à un embargo militaire sur Israël tant que perdure le blocus de Gaza

L’échange tendu entre Emmanuel Macron et deux soignantes