in

Gaza: Mohammed, 8 ans, des cordes pour l’avenir

Mohammed Alawadi ne fait pas comme les enfants de son âge. A 8 ans, il devrait passer son temps libre en jouant au football avec ses amis ou seul devant l’écran d’un jeu vidéo…  A la place, il préfère s’adonner à sa passion, la musique, et en particulier l’oud !

L’oud, un instrument déjà joué dans l’antiquité : né à Babylone, vers 1800 av. J.-C., il a conquis le monde d’alors et, 300 ans plus tard, on le retrouve en Egypte (le pharaon Ahmôsis 1er en conservera un dans sa tombe !).

Les Arabes l’emporteront avec eux dans leur conquête du monde; il deviendra laúd en Espagne, puis luth en France. C’est à cet instrument, chargé d’histoire, que Mohammed s’est attaché. Il n’a pas hésité à suivre les cours de musique de l’institut Edward Saïd, à Gaza. Son talent et son application se sont révélés dès le premier cours, comme l’explique Ismail Dawwod, le professeur de musique. Il prédit à son élève un avenir brillant dans le domaine de la musique. L’institut où s’est inscrit Mohammed a pour objectif, à travers l’enseignement de la musique, de rendre le sourire et la joie aux enfants.

Publicité
Publicité
Publicité

Le travail demandé permet de développer des talents, faisant oublier aux enfants les difficultés quotidiennes liées aux 14 années de blocus, à l’occupation et à la violence. Ces élèves n’ont connu que le blocus mais, au travers de la musique, l’institut Edward Saïd essaie de créer une autre forme de communication permettant à chaque enfant de s’exprimer, briser l’isolement, dépasser les difficultés et la violence, pour développer tous ses sentiments et ses espoirs.

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

L’Institut de Théologie Musulmane de La Réunion : un modèle unique en France

Le Prophète et la féminité