in

Classement 2011 des universités africaines : mention “Très Bien” pour l’Afrique du Sud, “Passable” pour le Maghreb

Comme souvent, l’Afrique du Sud tire son épingle du jeu : sur les 10 premières universités, le pays de Nelson Mandela place 7 de ses universités dans le top ten. Loin d’être ridicule, l’Égypte sauve l’honneur des pays arabes du continent en se classant 2ème d’Afrique (3 universités dans les 10 meilleures, dont l’Université du Caire, seconde du classement général).

Plus décevantes en revanche, les universités du petit Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie). Les premières sont celles du Royaume Chérifien (Cadi Ayyad qui pointe à la 22ème place et Al Akhawayn, 25ème). L’Algérie n’arrive, quant à elle, qu’en 38ème position, grâce à la présence de l’université constantinoise de Mentouri dans le ranking africain).

Grosse déception en revanche pour la Tunisie, qui n’apparaît même pas dans le classement. A la décharge des Tunisiens, une révolution du Jasmin à effectuer.

Car plutôt que d’étudier l’Histoire, ils l’écrivent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maroc : Un sexologue préconise le speed dating comme remède au célibat

Un ancien membre de la CIA prévoit “une guerre de cent ans dans le monde arabe”