in

Canada : un jeune musulman encensé pour avoir sauvé trois enfants d’une maison en flammes

Adam Attalla a l’étoffe d’un héros. Depuis un samedi 15 janvier mémorable, à Mississauga, il est unanimement salué comme tel par la municipalité ontarienne, reconnaissante et admirative, qui ne cesse de chanter ses louanges. 

Du haut de ses 18 printemps, l’adolescent de confession musulmane a été hissé, à juste titre, sur le plus haut des piédestaux. Mais c’était sans compter sa modestie naturelle, cette noble vertu en islam, qui le juge quelque peu vertigineux…

« Je ne suis pas un héros. J’ai juste agi de la bonne manière, comme je devais le faire », répond-il simplement, en esquissant un sourire timide, à tous ceux, nombreux, qui n’ont d’yeux désormais que pour lui et le couvrent d’éloges, après avoir volé de toit en toit pour sauver trois fillettes prises au piège d’une maison en flammes.

Publicité
L’intervention des pompiers, après le sauvetage héroïque d’Adam Attalla

Alors que le récit de son sauvetage héroïque, à la manière d’un spider-man téméraire qui n’a écouté que ce que lui dictait sa conscience, s’est rapidement propagé au-delà des frontières de l’Ontario, dans et en dehors de la cybersphère, Adam Attalla fait preuve d’une belle et rare humilité qui force le respect de tous. 

De la maire de Mississauga, Bonnie Crombie, aux hauts gradés de la police et des pompiers, en passant par les responsables de l’Olive Grove School (OGS), l’école privée islamique où il fut scolarisé jusqu’en 2018, tous encensent ce jeune canadien musulman qui a volé à la rescousse de la veuve et de l’orphelin sans une once d’hésitation, et avec d’autant plus d’exaltation qu’il ne se laisse pas griser par le tourbillon de sa gloire récente.

Bonnie Crombie, maire de Mississauga

« Il fallait le faire. Quelqu’un devait le faire », répète-t-il sobrement et doucement, tandis que la première magistrate de la cité, qui lui décernera prochainement la plus haute distinction de la ville, a rendu un vibrant hommage à son « héroïsme extraordinaire et très inspirant ». A l’unisson, le chef des pompiers du district, Craig Dockery, se dit littéralement « époustouflé » par son « acte de bravoure incroyable » accompli à un si jeune âge, avec un remarquable sang-froid.

Publicité

Adam Attalla fait également la fierté de l’établissement scolaire islamique, l’Olive Grove School, dont il fut l’un des meilleurs élèves : « Le personnel de l’OGS est si fier de l’acte héroïque réalisé par Adam pour sauver des vies humaines. Le fait qu’il soit diplômé de notre école en fait une source d’inspiration pour tous nos étudiants et l’ensemble de notre communauté. Adam, avec un courage inouï, a mis en pratique les valeurs qui nous sont chères ».

Projeté sous les feux des projecteurs, Adam Attalla a indéniablement l’étoffe d’un héros, mais de ceux qui ne se laissent éblouir que par la Lumière qui éclaire leur chemin et guide leurs pas.

Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Il n’y a pas de planète B : le Monde devra accélérer la transition énergétique

Sabariah Hussein, la « Mère Teresa » musulmane de Montréal