in

Californie : un jeûne de 36 heures recommandé pour booster la productivité au bureau

Qui a dit que jeûner et travailler n’est pas sans risque pour la santé, voire totalement incompatible ? S’ils sont nombreux, en France, à être pétris de certitudes et de préjugés à ce sujet, il n’en va pas de même sous le soleil californien, notamment au sein de la start-up Nootrobox, où l’observation d’un jeûne hebdomadaire au bureau est préconisée pour revivifier les neurones et accroître la productivité.

Recommandé mais non imposé, ce jeûne, long de 36 heures, prenant effet du lundi soir au mercredi matin, a été testé et approuvé par les fondateurs de Nootrobox, ces experts en fabrication de petites pilules magiques, les « nootropics », réputées pour améliorer les fonctions cognitives. Sur leur site, ils conseillent même de combiner des périodes régulières de jeûne avec la prise de leurs gélules revigorantes pour la matière grise, dont leur produit star « Rise » que les employeurs de la Sillicon Valley s’arrachent pour booster la mémoire, l’endurance et la résilience.

Bien mal inspiré serait celui qui s’offusquerait d’une telle méthode de travail, car il se verrait aussitôt objecter l’extraordinaire efficacité de ce jeûne en entreprise qui fait véritablement des miracles. Geoffrey Woo, le co-fondateur de la start-up qui s’en fait l’ardent promoteur, ne manquerait pas alors de démontrer, fort de l’évaluation satisfaisante de l’état mental et physique de ses employés, mais aussi de chiffres-clés probants, que les mardis jeûnés, le rendement de ses neuf salariés atteint même son plus haut niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les smartphones à l’origine de troubles visuels et neurologiques (vidéo)

Attentat Istanbul : un policier turc blesse l’un des trois kamikazes et l’empêche de commettre un carnage