in

Au Maroc, le pape défend la “liberté de conscience”

Le Pape François en visite pour deux jours au Maroc pour le développement du dialogue interreligieux avec Mohammed VI, roi du Maroc, et “Commandeur des croyants”.

Publicité

13 commentaires

Laissez un commentaire
  1. M6 “Commandeurs des Croyants” : c’est une BLAGUE ???
    C’est le roi le plus riche des Royautés dans le Monde, mais le roi des Pauvres….
    Son Peuple est tellement dans la Misère Noire, que les les pauvres femmes se prostituent, les enfants également et les Vieillards travaillent….
    Et M6 sait…
    Alors s’il vous plaît, n’utilisez plus ce terme de ” Commandeurs des Croyants.”
    Je lis quotidiennement votre site, je ne veux pas me salir les yeux.

  2. “le pape défend la liberté absolue de conscience”
    défense de rire!
    La liberté absolue de conscience est le pilier de la Laïcité.
    L’escroquerie millénaire de l’église catholique, apostolique et romaine, touche à sa fin.
    Les produits (apologie du célibat, la fidélité comme remède au SIDA, condamnation de l’avortement, etc… etc…) sont devenus quasiment invendables.
    Les pauvres prêtres rament comme des malades, pour essayer de placer quelques archaïsmes par ci par là, mais la boutique continue de se vider inexorablement.
    A quand l’apologie de la Laïcité par le Vatican ?
    En terme de marketing, c’est surement plus porteur que la repentance des prêtres pédophiles à mon avis.
    Bref
    c’est eux qui voient comme on dit .

  3. @SaidB
    En règle générale, les religieux en appellent à la tolérance quand ils sont minoritaires. Mais cela ne les empêche pas de tenter de faire la loi. En France, cette remarque vaut pour les musulmans intégristes, et aussi pour les chrétiens de Sens Commun, qui manifestent de concert contre les homos, le blasphème, l’avortement.
    Je note aussi le fait que, là où elle a le pouvoir, l’église catholique ne fait pas de cadeaux. Le Pape pourrait donc commencer par “tolérer” l’avortement en Pologne et en Irlande. Pour l’instant, il tolère surtout l’homosexualité…. Bien! Mais seulement au Vatican. Encore un effort!

  4. liberté de conscience au Maroc…!!! lollllllllllll déjà il faudrait nettoyer le Maroc de ses pédophiles, des producteurs de canabis, et virer la France et le Mossad !!!! après on verra la liberté de conscience !!!

  5. Entre un roi qui se nourrit du trafic de drogue, et un pape qui blanchit le pognon de la mafia, l’entente ne pouvait être que cordiale. Je ne juge personne. Je suppose même que ces deux personnes n’ont jamais eu le choix. On leur a légué la direction des enfers, et ils essaient vaille que vaille de faire leur devoir.
    Au Vatican, le seul qui a rué dans les brancards, c’est Jean Paul Premier, alias Luciani. C’est un vrai miracle qu’il ait survécu trois semaines. Quant à M6, quel serait son avenir politique s’il devenait honnête?
    Bref, on ne peut pas leur en vouloir. C’est la vie.
    Et aussi, on s’en fout.

  6. le fameux facteur “haine”, qui permet d’éviter toute discussion et toute remise en question en discréditant l’autre…
    Avant, on traitait de nazi, maintenant, il suffit de dire “tu as la haine” et hop! on a gagné l’argumentaire!
    que cela vous plaise ou non, le magreb n’est pas un espace de liberté religieuse, point à la ligne

  7. effectivement, pour une fois vous avez raison, les libertés dans la plupart des pays musulmans sont très relatives bien qu’il y ai quelques progrès actuellement. Prenons garde à les préserver en France, quand on voir l’hystérie régulière autour du voile des musulmanes, on pourrait se poser la question.

  8. “d’un autre côté” l’Eglise Catholique” n’est que depuis peu en faveur de la liberté de conscience !
    En fait dans ce domaine des restrictions à la liberté de conscience les communautés religieuses ou politiques voire économiques basées sur des dogmes se conduisent de façon sectaire voire “sauvage” ou “massacrante” vis à vis des divers mécréants qui ne pensent comme elles !
    Chacun est le mécréant d’un autre !

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Contestation en Algérie : des manifestants soucieux de l’environnement

Armée-conseil constitutionnel : comment sortir de l’impasse ?