in

Arthur, le plagiaire accuse un show tunisien de plagiat

Vulgaire mystificateur pris la main dans le sac, ou imposteur qui flaire les bons coups médiatiques ? Arthur, le rentier de l’animation qui aurait voulu être un artiste, entretient savamment le mystère de fabrication de son talk-show diffusé sur la chaîne Comédie, une imitation grossière de la cultissime émission américaine « The late late show with Craig Ferguson » dévoilée au grand jour en novembre dernier.

Même depuis que le frenchie a fait irruption sur le plateau de son idole et grand inspirateur américain, dans une parodie de l’arroseur arrosé, le doute n’a jamais cessé de planer, et fait littéralement planer son auteur tant l’opération fut rentable.Mais le magnat de la télévision, et humoriste qui aurait mieux fait de s’ignorer – et surtout de nous épargner ! – en redemande. Un an après, il nous refait le même coup, cette fois-ci en jouant la victime plagiée par la… Tunisie !

Qu’il soit l’accusé ou l’accusateur, Arthur, décidément sans imagination, continue de singer Craig Ferguson jusque dans ses moindres mimiques pour épingler l’émission « Labès » présentée par Naoufel Ouartani. Surfer sur tout ce qui fera exploser la courbe de l’audimat, c’est bien le seul talent qu’on puisse lui reconnaître. Ainsi donc, après l’Amérique, la révolution du Jasmin a dû mettre son affairisme en éveil. Cette année le buzz sera tunisien, ou ne sera pas !

Cette success story du plagiat n’avait cependant pas prévu un léger couac : l’ironie d’Arthur, toujours pompée à Craig Ferguson, mais remaniée à sa sauce, est tombée à plat ! En effet, loin de déclencher l’hilarité générale, le comique troupier de service a énervé et blessé les Tunisiens, qui lui reprochent même des accents racistes. « Vous n’avez pas honte de tout faire comme nous, d’abord la démocratie et ensuite notre émission ? », a-t-il lancé avec un large sourire, sûr de son effet. Une vanne à deux balles, pour décocher des flèches empoisonnées bien ciblées, ça sent encore la manipulation à plein nez…

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. cet homme est le diable en personne, vous dites l’arroseur arroser c’est plutôt le voleur et voler…Ce qu’il ne sais pas c’est que les droits de diffusion d’une émission sont acheté, bien sur il c’est un ignorant et il préfère les plagias (vole)et l’ironie (moquerie), que de creuser ces méninges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pèlerinage à la Mecque : de la splendeur spirituelle au mérite de jeûner le jour d’Arafat

Le salon du mariage oriental rend hommage au Printemps arabe