in ,

Arabie saoudite : 2019 sous le signe de la musique et du divertissement. Des Saoudiens s’y opposent…

La musique n’adoucit pas les mœurs partout, surtout au royaume de l’ultra-conservatisme religieux où le moindre son qui s’échappe d’un instrument fait l’effet d’une forte dissonance, éminemment « haram », aux oreilles d’un aréopage de savants.
C’est pourtant dans ce pays où les mélomanes se font rares que des notes de musique vont s’élever, au-dessus d’un concert de critiques, pour retentir dans un conservatoire national dédié à l’enseignement du violon, ainsi que dans les restaurants et cafés sous la forme de spectacles musicaux.
Sourdes à la petite musique grinçante de la réprobation majoritairement religieuse, mais aussi en partie populaire, les autorités saoudiennes, par la voix de Turki Al Al-Sheikh, le président du Haut Conseil du « divertissement » (ça ne s’invente pas !), ont proclamé que l’Année 2019 sera musicale et divertissante ou ne sera pas…
Dans le programme des réjouissances élaboré en haut lieu et marqué du sceau royal, la musique et ses vertus ne seront plus frappées d’illégalité, au grand dam de certains Saoudiens qui ne l’entendent pas de cette oreille.
La musique n’agit pas comme une douce berceuse sur ces réfractaires à toute ouverture culturelle, loin s’en faut ! Elle les fait plutôt bondir et fulminer, notamment sur Twitter où leur colère a résonné d’un appel au boycott des plus véhéments : le boycott de tous les restaurants/cafés qui appliqueront à la lettre un décret sur lequel souffle le vent, encore timide, de la modernité.
Heureusement, d’autres voix saoudiennes se font entendre pour appeler à en finir, en 2019, avec ces sempiternels débats, toujours aussi houleux, sur la licéité de la musique. Des voix qui s’indignent contre ces controverses stériles et bruyantes, si peu mélodieuses…
Extrait de la réaction outrée d’un internaute saoudien : « What’s wrong with music ? »

« Au moins, cela ne fait de mal à personne ! Cette ouverture à la musique ne tue pas, elle ne vole pas et ne cause aucun préjudice. Qu’est-ce que cette rhétorique stupide ? Le Boycott ?! Pourquoi créez-vous encore une telle controverse? Vous n’aimez pas la musique … eh bien, ne l’écoutez pas, mais n’empêchez pas les autres de le faire ! »

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Découverte archéologique : l’Algérie, un autre berceau de l’humanité ? (réponse d’un professeure de paléontologie)

USA: des Latinos quittent leur ancrage chrétien pour épouser l’islam