in

Algérie: un médecin préconise le transfert des cancéreux vers l’étranger

Manque de matériels, pénurie de médicament, hôpitaux surchargés, le système de santé algérien est totalement délabré, au point que les Algériens qui ont les moyens vont se faire soigner à l’étranger.

Dans ces conditions, les malades atteints du cancer peuvent attendre des mois pour bénéficier d’un traitement par radiothérapie. Devant cette situation, le chef de service d’oncologie du Centre Pierre et  Marie Curie (CPMC), Pr Kamel Bouzid, a préconisé le transfert des malades souffrant de cancer à l’étranger. Selon le Pr Bouzid, les patients atteints de cancer à des stades curatifs peuvent être guéris s’ils sont transférés dans des pays étrangers, comme la  Tunisie, la Jordanie, la Turquie et autre.

Le quotidien El Watan a publié  les premières propositions contenues dans le plan cancer pour la période 2015-2019, remises par le professeur Messaoud Zitouni au président de la République Bouteflika. Le professeur Zitouni a prévenu les autorités « des  alertes des professionnels de la santé qui font face depuis plus d’une décennie à la montée vertigineuse du nombre de cas de cancer, toutes localisations confondues, avec des moyens très réduits. Si l’on a réellement investi et consenti des efforts considérables sur le plan thérapeutique, la prévention, elle, reste encore inexistante. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Du sexe au genre : faut-il « chasser le naturel » ?

La question du halal et du casher devant la Chambre des Lords britannique