in

Algérie: le président acte la fin des subventions sur des produits de base

La loi de finances 2022, signée par le président algérien Abdelmadjid Tebboune, le 31 décembre, acte la fin des subventions sur les produits de base. Les détails seront publiés dans le Journal officiel dans les jours à venir. C’est une réforme que beaucoup appréhendent mais son application va cependant prendre du temps.

Les autorités prévoient de remplacer les subventions des produits par des aides directes aux foyers qui en ont le plus besoin. Pour mettre en place cette mesure, des défis techniques doivent cependant être dépassés.

« Techniquement, ce sera très difficile parce que le préalable serait d’avoir un appareil statistique fiable et complet pour bien cibler ceux qui en ont réellement besoin. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas. De plus, le secteur informel est tellement important que personne ne connait qui gagne quoi effectivement », explique l’économiste algérien Mohand Touazi.

Publicité
Publicité
Publicité

Une chose est sûre, la suppression de cette subvention, si elle s’appliquait sans compensation, serait un coup dur pour le portefeuille des ménages algériens.

« Si la baguette de pain passe de 10 dinars à 50 dinars, cela impacterait une certaine partie de la population ainsi que pour le lait, l’électricité surtout, et pour d’autres produits. Avec l’inflation galopante d’aujourd’hui, cela aurait un impact sur une frange de la population assez importante, bien entendu », ajoute Mohand Touazi.

RFI

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. L’etat n’a plus d’argent, on impose le citoyen, c’est pour cela que le pouvoir veut supprimer les subventions.

    Aide au foyer , n’importe quoi. L’argent divise les musulmans.
    Cela suppose une informatisation de l’opperation. Depuis qu’on a remplacé, en Algerie, le stylo à bille par un PC , les gens font la chaine pour etre payé.

    En Algérie , l’unformatique est valable , efficace uniquement dans le domaine sécurité d’état. Ce qui reste de l’informatique donne à vomir.

    Aide au foyer , suppose des dépots de dossiers interminables, plus un assassinat moral. Les gens qui sont vraiment dan le besoin ne se montreront pas.

    L’etat veut remplacer dieu. Un homme qui se fait tout petit , en faisant la chaine , devant un autre homme , derriere un bureau, et qui lui donne un panier du ramadan.

    Le pouvoir qoit remettre lesz clefs. A qui , je ne sais pas.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Libye : pénurie de manuels scolaires

Maroc : un nouveau scandale de chantage sexuel contre des bonnes notes suscite l’indignation