in

Les agents musulmans du FBI dénoncent “une purge” interne islamophobe

Catapulté dans le prestigieux Bureau ovale d’où il entend régner sur son monde d’une main de fer, Donald Trump a inauguré une nouvelle ère à Washington, placée sous le signe de la suspicion, de la discrimination et de la peur envers les agents spéciaux musulmans du FBI.

Ce climat électrique a coûté son poste à l’Américain Saïd Barodi qui a été limogé sans autre forme de procès, le 1er février, par le grand service fédéral de renseignement intérieur de son pays où il officiait depuis un certain temps déjà.

La médaille qui lui fut décernée pour ses bons et loyaux services fut balayée d’un revers de main par sa hiérarchie fort soupçonneuse, laquelle était obnubilée par l’incident survenu à l’étranger il y a un an de cela, avec un douanier américain, lors de son séjour pour rendre visite à sa famille.

Passé du statut d’agent du FBI au-dessus de tout soupçon à celui suspecté du pire, Saïd Barodi a relaté dans les colonnes du quotidien britannique The Guardian le jour où sa vie a brusquement basculé de l’autre côté de la barrière, quand il s’est retrouvé sur la sellette et dans le collimateur de ses supérieurs blancs.

Quel crime de lèse-majesté avait-il bien pu commettre pour faire l’objet d’une enquête à charge, longue d’un an, qui a finalement conduit à son éviction ? Le seul tort de Saïd Barodi est d’avoir refusé de confirmer son statut d’employé du gouvernement auprès d’un responsable américain des douanes dans un aéroport étranger, devant l’hostilité manifeste de ce dernier à son égard.

Cette hostilité, mue par un racisme anti-musulmans aussi flagrant que primaire, a été aussitôt dénoncée par l’ex-analyste décoré du FBI dans le courriel qu’il adressa à son directeur, James Corney, en condamnant plus largement l’islamophobie galopante qui gagnait le FBI et tentait de mettre à l’index les agents musulmans, notamment ceux originaires du Moyen-Orient.

En mai 2016, comme le rapporte The Guardian, James Comey avait organisé une réunion avec des représentants de groupes minoritaires du FBI afin d’évoquer la discrimination anti-musulmans qui commençait à se répandre en interne de manière contagieuse. Ce ne fut donc pas une surprise pour lui de découvrir qu’elle pouvait aussi frapper en dehors du sol de la bannière étoilée, en l’occurrence un brillant analyste, au parcours irréprochable.

Saïd Barodi n’est pas le seul parmi ses collègues musulmans à s’insurger contre la suspicion généralisée des « dirigeants blancs » du FBI qui les accusent sans mots couverts de n’être loyaux qu’envers la charia, et à voir dans son licenciement et celui d’un autre fonctionnaire musulman le prélude à une « purge » à caractère islamophobe qui ne fera pas de détail, ni de quartier.

Les agents musulmans du FBI, ces nouveaux coupables idéaux dans l’ère « trumpienne » de la bouc-émissarisation.

15 commentaires

Laissez un commentaire
  1. C’est quand même extraordinaire que des soi-disant musulmans travaillent et coopèrent avec l’agence qui est considérée (avec le Mossad et la CIA) comme la plus hostile et malveillante envers les pays musulmans, et viennent se plaindre qu’ils sont discriminés par ces mêmes ennemis de l’Islam.
    – ” Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis ” ; (A’Choura, verset 30)
    – ” Tout bien qui t’atteint vient d’Allah, et tout mal qui t’atteint vient de toi-même ” (An’nissaa, verset 79).
    Ces gens sont les harkis de notre époque, et qu’ils viennent pas pleurer de leur sort.

    • incroyable,
      sur la base d’un simple article , tu as jugé et condamné ce frère.
      on ne connait réellement une personne que dans 3 cas: soit tu as vécu avec lui , soit tu as voyagé avec lui ou soit tu as fais du commerce avec lui.

      tu vas même jusqu’à l’insulter de harki
      que connais tu des harkis?????????? que connais tu de leur histoire ??
      le repentir tu connais visiblement pas et le Jugement appartient à ALLAH!
      tu parles de la malveillance envers les pays musulmans !
      qui sont les plus malveillants si ce n’est les musulmans eux même en délaissant la religion .
      La Oumma vit cette situation parce qu’elle a tourné le dos à Allah.

      Le plus grave c’est que tu as rendu mécréant ce frère en disant ” ce soit disant musulman”
      Facile de se planquer derrière un pseudo et cracher sa haine en se faisant passer pour un ” cheyh ” en donnant deux versets .
      tu les sors de leur contexte et tu craches ça sur un forum.
      tu te prêtant musulman , alors pourquoi je lis pas une seule phrase de miséricorde dans ton commentaire du style “puisse Allah le guider “ou ” puisse Allah le soulager dans son épreuve”.etc etc
      non , toi c’est rien que de la haine, donc a l’opposer de l’Islam
      si cela ce trouve , ce frère est mieux que nous et toi l’arrogant tu le dénigres sans le connaitre.
      si tu t’es trompé sur son compte , et qu’il s’avère être un musulman exemplaire , ne crains tu pas le jugement dernier car tu l’aurais calomnié injustement

      • Le fait de dire “soi-disant” musulman ne remet pas en compte sa fidélité en vers Allah(swt), car seul Allah juge ce qu’il y a dans les cœurs. En sisant ça, j’ai voulu montrer sa grande contradiction envers sa religion : Comment peut-on servir les ennemis de la communauté musulmane et prétendre être un musulman ?
        Je vous invite à (re)lire le coran et vous vous rendrez compte par vous-même de ce que Allah(swt) dit de ceux qui ont pris les ennemis de Dieu comme alliées.
        -“Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux. Allah vous met en garde à l’égard de Lui-même. Et c’est à Allah le retour” (َAL IMRAN, verset 28)
        -“Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les mécréants au lieu des croyants. Voudriez-vous donner à Allah une preuve évidente contre vous ? Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les mécréants au lieu des croyants. Voudriez-vous donner à Allah une preuve évidente contre vous ?”
        Par ces versets, je ne fais que rappeler les preuves de Dieu, et je ne donne nullement de leçons à quiconque, car c’est Allah (swt) qui pardonne et accepte les repentances. Il est le miséricordieux mais il est aussi le plus dur en châtiment (nous l’oublions pas).

      • Je corrige mon erreur sur le dernier le verset :
        “Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les mécréants au lieu des croyants. Voudriez-vous donner à Allah une preuve évidente contre vous ? Les hypocrites seront, certes, au plus bas fond du Feu, et tu ne leur trouveras jamais de secoureur”
        Qu’Allah (swt) nous guide tous vers le droit chemin pour qu’on ne dévient pas, car les ennemis de la communauté n’attendent que cela.

        • Tiens le verset tant aimé (et maltraité) d’Al Nosra, Al Quaida et Daesh.
          Surout ne pas juger les gens sur leurs paroles et leurs actes mais uniquement sur leur religion et leur apparence de pratique … Vous aurez un bel avenir.

    • tu confonds tout, il s’agit du FBI pas de la CIA. La CIA est spécialisé en coups tordus a l’international. Le FBI c’est l’équivalent de notre police, dont le rôle est de faire respecter la loi et l’ordre.

  2. Mais pourquoi s’étaient ils mis au service de l’empire du mal, du grand satan, du protecteur de Tel Aviv et des régimes obscurantistes et anti-sociaux ? L’évolution de cet empire était écrite depuis sa fondation sur le vol de terres à ses habitants légitimes bâtis par des esclaves déportés et enchaînés, quoiqu’on pense de son dynamisme et de son développement intellectuel et scientifique par ailleurs. L’instauration d’une société de la peur et de la méfiance ne pouvait que suivre vu ses principes fondateurs “communautaristes”, racistes. Un musulman ne doit pas coopérer à l’oeuvre policère d’un empire asservissant d’autres peuples. Ce qui arrive maintenant aux USA n’est que la contraction d’un empire en phase d’affaiblissement.

  3. La renaissance du modèle américain de l ennemi commun qui rassemble la grande Nation : avant c était les indiens, les cubains, les noirs, les jaunes, et j en passe. Ne manquait au glorieux tableau de chasse que les arabes, c’est chose faite…. que peux t on attendre d autres de cowboys…

  4. Le FBI c’est la police intérieur et le contre-espionnage des USA. Pourquoi un musulman ne peut-il pas travailler pour la police pour protéger ses concitoyens ? Les musulmans ne peuvent travailler qu’avec des malfrats et n’en avoir rien à faire de la sécurité de ses concitoyens ? Ah oui surtout pas s’ils sont non-musulmans?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un fast-food 100% algérien récompense la malbouffe

Des passagers filment les instants qui suivent l’attentat de Saint-Pétersbourg