in

Adel Kermiche avait renforcé ses convictions radicales en prison

Adel Kermiche, l'un des terroristes de l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, avait été incarcéré durant un mois à la prison de Fleury-Mérogis après avoir tenté de se rendre à Syrie à deux reprises. Il y avait suivi les enseignements d'un prédicateur mauritanien, selon une information BFMTV. Parallèlement, il avait notamment côtoyé de nombreux prisonniers radicalisés, parmi lesquels son co-détenu, qu'il considérait comme un guide. Cet homme, âgé de 32 ans, est connu des services de renseignement et aurait organisé des cours en prison, notamment pour les Français revenus de Syrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un restaurant de Sydney concocte un plat portant le nom de la sénatrice australienne anti-halal: “le Hanson’s halal”

Une supérette de Colombes, qualifiée de “communautariste”, menacée d’expulsion par la mairie