in

Accusé de viol en France, Depardieu est en tournage à Alger

Accusé de   viol  par une jeune comédienne en France, Gérard Depardieu  est actuellement en tournage à Alger. Il incarnera   le rôle du Dey Hussein dans le film  « Ahmed Bey » produit par Samira Hadj Djilani   et  réalisé par le cinéaste iranien Djamel Chouradja. Samira Hadj Djilani  a publié sur les réseaux sociaux  une photo de  l’acteur français dans le costume qu’il portera pour interpréter celui qui a été le dernier dey d’Alger de 1818 à 1830.

On s’éclate Merci à toute l’équipe de Ahmed Bey Merci Gérard

Publiée par Samira Hadjdjilani sur Samedi 1 septembre 2018

41 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Depardieu est pro-russe alors c’est un violeur, Ramadan est pro-palestinien alors c’est un violeur, etc, etc, etc …Voilà le fond du problème. On ne s’attaque plus aux idées car on est à bout d’arguments dans l’Occident bourgeois impérialiste, alors on stigmatise sur la place publique tous les adversaires de l’ordre dominant, avant même que la justice ai pu faire son travail ….et qu’elle ne pourra du coup jamais faire dans une ambiance sereine et objective. Que les idées de Depardieu ou de Ramadan et de tant d’autres stigmatisés par les gros médias soient justes ou fausses, on ne veut pas permettre d’en débattre, on veut terroriser toutes les voix authentiques et hétérodoxes par rapport aux dominants, et le public doit avoir peur d’écouter avant même qu’il ai le temps de se faire sa propre opinion.

  2. non il avait embrassé l’islam après avoir découvert les très belles chansons d’oum khelthoum durant un concert; dan sa jeunesse cet acteur se cultivait au moins pas comme les générations d’aujourd’hui.

  3. Au roy des maubeugeois qui gravite sur oumma, à la recherche du temps perdu, trouverait intérêt à lire les quelques mots qui suivent s’il consent bien évidemment, à mettre un peu d’eau dans sa liquette vinassée.

    “L’Algérie Musulmane n’a jamais été anti-juive. A la France seule incombe la responsabilité historique d’avoir déchiré le pacte séculaire du vivre ensemble musulmans et juifs ! Et que nos “jésuites démocrates” comprennent une bonne fois pour toute que Nous Musulmans n’avons aucun problème particulier avec les juifs d’Algérie ou d’ailleurs. Nous sommes plutôt et uniquement contre l’Apartheid sioniste qui occupe indûment un pays qui s’appelle Palestine où cohabitaient pacifiquement et humainement musulmans, chrétiens et juifs. Et là c’est le gouvernement britannique qui doit assumer la haine qui s’est établie entre juifs et musulmans !
    « Je ne suis pas musulman. J’en arrive à le regretter car aujourd’hui je pourrais parler plus haut, plus fort. Je suis juif et je dois une gratitude éternelle à l’Algérie d’avoir gardé sur sa terre et dans sa chair, des centaines de milliers de Juifs pendant des siècles et des siècles jusqu’à l’arrivée des Français, qui ont trouvé en envahissant le pays une communauté israélite intacte, heureuse et différente ; c’est cela l’Algérie… c’est cela l’islam : le respect, la tolérance, l’amour.» (Roger Jacob Levy – Hanin)”
    Illies Abdelaziz Eljaafari

  4. notre rapport a dieu , a notre priere et a notre religion ne regarde perssonne si ce n est le concerne lui meme. je crois que nous musulmans , sommes perdu en court de route. nous meleangeons tout aujourd hui , cela en etant incapable de defenir de vrai priorites.

  5. C’est vrai Depardieu est un excellent acteur. Sa présence pourra avoir le mérite d’ouvrir des portes à l’international pour ce film plein de promesse. D’accord ou pas sur la trame, l’important est aussi de faire résonner ce film pour mettre en avant l’histoire algérienne ante coloniale… Dans le deuxième temps ouvrir un débat…
    Lui souhaitant la bienvenue en Algérie ce pays qui comble par la beauté et la diversité de ses paysages les amoureux de la nature authentique.
    Quant à « l’affaire de viol », encore une fois, je trouve plus que dommage de décrédibiliser la parole des femmes en mettant sous les projecteurs des récits plus que douteux.
    Alors que dans l’ombre tant souffrent pour faire valoir leurs droits…

  6. Farida non il n’est pas resté musulman tres longtemps ;deja il est dependant à l’alcool ;il est peut etre croyant mais il ne pratique aucune religion ;

  7. Le fameux dey Hussein qui s’est tiré avec le trésor et les richesses d’Alger lors du débarquement des français ! comme l’ont fait tous les turcs d’ailleurs,c’est normal ce n’était pas leur pays ,ils étaient là pour piller,violer ,et exporter les femmes berbères vers la Turquie.L’Histoire ne ment pas sur cette période sombre ou pas un pont ni une route ni un monument n’a été construit ( sauf 3 mosquées )et ne me parlez pas de la mosquée Ketchaoua qui elle a été embellie et agrandie aux 3/4 par les français!
    Le 15 juillet 1830, 5 jours après sa reddition, Hussein Dey quitta Alger avec sa famille, son harem et sa fortune personnelle sur le navire français Jeanne d’Arc. Sa demande de permission de vivre en France ayant été refusée par Charles X, il s’installa à Naples7. Il est resté en Italie pendant trois ans et est mort à Alexandrie en 1838.

    • Ignorantus ignoranta ignorantum, toz, les Ottomans nous ont laissé un patrimoine architectural dont une grande partie a été détruite par les Français pour construire la ville européenne à Alger au niveau de la Basse Casbah, quand les bâtiments n’ont pas servi de résidences à l’administration française comme l’Echeveché, le Palais d’Hiver, la Cour d’Assises et autres villas pour particuliers. Les chantiers navals ont disparu, pourtant les Algérois fabriquaient leurs galiotes et leurs chebeks, n’est ce pas ?
      Et même comme ça il en reste encore de nos jours, dont la Casbah tout entière, la Citadelle du Dey et de nombreux palais, villas, mosquées grandes ou modestes, aqueducs, fontaines, qoubas, hammams dispersés dans toute la capitale, la darse d’Alger construite par Barberousse, les forts de Bordj El kiffane et Bordj El Bahri qui font aujourd’hui le fond de commerce du tourisme à Alger. Pour ne parler que d’Alger et des édifices classés.

      Une grande partie de notre gastronomie algéroise et surtout la pâtisserie, les vêtements d’apparat en velours brodé, le café sont aussi un héritage ottoman qui n’existe pas au maroc qui a la même époque était colonisé par le Portugal (du 15 août 1415 jusqu’au 11 mars 1769)
      Que reste t’il des réalisations portugaises au maroc qui est resté lui aussi pendant plus de trois siècles sur la côte atlantique marocaine? Combien de routes, combien de ponts, combien de réalisations?

      .

  8. Voilà encore un cas typique de whitewashing, mais là çà ne choque personne, pourquoi donner le role du Dey Hussein à un blanc qu’on m’explique ? Y a plein d’acteur algérien, d’origine algérienne ou turque de talent qui auraient pu incarner ce personnage et on le donne à Depardieu

    • Moi je suis choqué et j’attends le jour ou dans un film d’histoire de france, le rôle de Louis XXX sera attribué à Djamel le pas beau.
      Je suis curieux de voir comment ce rikiki “international” va-t-il s’y prendre?.
      Anthony Queen – le géant – s’était appliqué dans le rôle d’Omar Al mokhtar Allah yrahmou; mais malgré tout l’âme n’y était pas. L’action mise en avant au détriment du message et la vérité historique n’était pas vraiment respectée.
      Soubhana Allah on est bas

      • Oui y a qu’en inversant les processus qu’ils se rendent compte de leur indécence !
        Moi je propose que les entreprises algériennes viennent s’installer dans les mines françaises pour exploiter les ressources françaises.
        Et puis pourquoi pas installer des bases militaires maliennes en France, pour maintenir la paix en Europe.
        LOL !!

    • C’est vrai que vu comme ça…
      Après il faut garder à l’esprit que c’est un produit. Avec DEPARDIEU, si il ne va pas en prison avant si on le choppe apres les 2-3 mois d’enquêtes, le film sera plus vendeur

      • Dey Hussein n’était pas occidental, n’était pas européen, il n’était pas chrétien non plus.
        Le whitewashing c’est quand des acteurs occidentaux, de type caucasien jouent tous les personnages qui ne sont pas occidentaux, cela créer un réel problème de représentativité au cinéma, c’est comme si le cinéma ne reflétait plus la réalité, et que tout les héros ou non héros de l’histoire étaient blanc, cela crée un réel problème dans l’imaginaire des gens et engendre des complexes de supériorité ou d’infériorité.
        Le concept de blanchité et de race sont des concepts occidentaux, qui persistent et se traduisent notamment par l’impérialisme culturel qui va meme jusqu’à squatter l’histoire des non-blancs, je n’invente rien, lisez l’orientalisme d’Edward Said, lisez Frantz Fanon.

  9. Depardieu est un acteur prodigieux ; quant à cette histoire elle est racontée en détail dans le nouvel obs et laisse les lecteurs dubitatifs… Ainsi la jeune starlette se fait violer chez Depardieu et y retourne deux jours apres pour se faire violer une seconde fois…c’est vrai qu’il est tres riche! un arrangement à l’amiable pourrait etre tres interessant :

    • C’est juste une impression, mais je crois bien qu’on a à faire à une sorte de mode. Pour les plaignantes, aucun risque, sinon celui de faire du fric. Qui a jamais été condamnée pour dénonciation calomnieuse dans ce genre d’affaire?
      Je note aussi le fait que tous ces “accusés” un peu inattendus sont, comme vous les soulignez, passablement fortunés.
      Catherine Deneuve n’avait pas tort en dénonçant une psychose délétère. Quant à Depardieu, il m’a plutôt l’air d’un brave type, mais bon….

  10. Il est vrai qu’aucun acteur du sud n’aurait pu jouer ce rôle à part ce “monstre international ?????”.
    L’international de Mme HadjDjilani est trop petit alors.
    enfin bref; l’injection coloniale continue à faire effet comme a dit Malek Benabi – Allah yrahmou – avec des mots plus savants.
    Appelons ceci de la “coopération” …
    Maintenant quel est l’intérêt de publier cet article par Oumma?? c’est sensé nous apporter quoi?

  11. Celle-là cette réalisatrice n’est pas sérieuse , quelle idée de faire l’éloge de ce mec jeune adulte ayant embrassé l’islam et il y a peu ce même mec signe et cautionne un manifeste islamophobe avec la bande à sarko, filkenkraut, bruckner le beau-père de miss léa salamé, son beau-père avait signé aussi dans les années 80 un manifeste en faveur de la libération de pédocriminels: n’importe quoi est bon à prendre selon ces gens-là sous le feu des projecteurs pour briller dans une société pseudo-mondaine où les paillettes et cotillons sont jetés à la mêlée mais ils omettent manifestement que la société française se compose d’un peuple qu’ils ignorent hautainement tout en donnant libre cours à leur narcissisme. Le peuple algérien n’a plus qu’à refuser que ce comédien n’ait pas la nationalité algérienne. Qu’il garde sa nationalité française c’est déjà beaucoup pour lui de l’avoir malgré une surmédiatisation de sa colère contre le trésor public en France.

    • @Clarisse

      Depardieu n’est pas un intellectuel. Et ses prises de positions politiques sont généralement incohérentes. Cf son amitié avec Poutine, ou pire encore.
      A part ça, c’est un excellent acteur et sans doute un brave type. Je doute qu’il ait sollicité ce rôle, ou qu’il l’ait accepté pour des raisons financières. Je pense qu’on l’a supplié d’accepter, vu que c’est une sorte d’assurance de cartonner pour le producteur. Dans le passé, Depardieu a accepté des rôles dans des petits films à budget réduit, comme Mammouth, qui a fait le carton plein grâce à Gégé.
      Mais bien sûr que le film aurait pu se passer de Depardieu. Et de public. Depardieu n’est pas un blanc, ou un français, c’est un acteur international que tout le monde s’arrache, comme Robert de Niro.
      Sinon, j’ignorais qu’il s’était converti à l’Islam. Il devait en tenir une sévère ce jour là. Mais c’est tout sauf une critique, vu que nous autres alcooliques, on est solidaires.

      • non il avait embrassé l’islam après avoir découvert les très belles chansons d’oum khelthoum durant un concert; dan sa jeunesse cet acteur se cultivait au moins pas comme les générations d’aujourd’hui.

        • @Clarisse

          Ca me rappelle une blague qui ne fait rire que moi: “Oum Kalsoum jolies, les filles de mon pays…”. Ok, c’est nul. Mais bien, Oum Kalsoum, je connais un peu. A part ça, non. Depardieu est le contraire d’un intellectuel. Ce mec raisonne comme un tambour. … Ou comme un jeune d’aujourd’hui, comme vous dites. Encore qu’ils ne sont pas tous stupides. Mais on devine que le niveau s’effondre année après année. Ceci dit, ils ont peut être des compétences dans des domaines dont on ignore tout, comme les jeux vidéo. Je m’y suis essayé il y a peu, et j’avoue mon incompétence. Le jeu consistait en principal à écraser des personnes âgées sur des passages cloutés. Pas évident, contrairement à ce qu’on pourrait supposer. Car elles font des bonds insensés dès qu’on s’approche avec la voiture de police (le véhicule que j’avais choisi). Juste pour mémoire, j’avais pris Nicolas Hulot comme avatar. Pas le vrai, bien sûr, vu qu’il a démissionné.
          Bref.
          De quoi on parlait? Ah, oui, de l’ami Depardieu. C’est un con. Ca n’est pas de ma faute. Mais les artistes le sont souvent. Chacun son truc. Imaginez Blue Suede Shoes interprété par Michel Onfray….
          C’est un problème de lunettes, aussi. Quand on arbore des lunettes de professeure d’anglais ménopausée, on renonce ipso facto au rock and roll. attention! Je n’ai pas prétendu que Michel chantait faux! Ne me faites pas dire que… Ok, on s’en fout.

      • Ne dit-on pas que la musique adoucit les moeurs?
        Donc écoutez une chanson d’oum khelthoum et vous comprendrez peut-être les raisons pour lesquelles le coeur de gégé a vibré dans sa jeunesse.

  12. Très ravi d’apprendre que M. Gérard Depardieu interprétera le rôle du Dey Hussein dans le film de Bey Ahmed. Un acteur qui va certainement donner un plus à ce film qui racontera une époque des plus bouleversantes de l’histoire de notre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de 300 enfants palestiniens emprisonnés ne sont pas allés à l’école aujourd’hui

Abraham face au feu : le récit coranique comme miracle