in

A.Shaheen, première femme voilée juge de ligne dans le tournoi de tennis de Wimbledon

Aseel Shaheen est devenue la première femme musulmane juge de ligne dans le prestigieux tournoi de tennis de Wimbledon, qui se déroule chaque année à Londres et qui fait partie de la catégorie des Grands Chelems. Agé de 41 ans, de nationalité koweïtienne, Aseel Shaheen a dû passer plusieurs épreuves afin d'avoir le privilège d'être sélectionnée avec 350 autres femmes et hommes. Elle officie actuellement dans le tableau féminin du tournoi. Sa parfaite maitrise de l'anglais a été un atout majeur auprès des organisteurs qui ont vu en elle une femme particulièrement motivée et rigoureuse. "Je ressens  un sentiment indescriptible d'être ici. C'est quelque chose de phénoménal. Je suis la première femme du monde arabe à être arbitre dans un grand tournoi comme celui de  Wimbledon. Je craignais  de ne pas être acceptée, car je porte le hijab, bien au contraire, tout le monde m'a acceptée et bien accueillie" a- t-elle déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etats-Unis : Robert Doggart, l’ex-candidat au Congrès fomentant un massacre contre des musulmans, libéré sans caution

Londres : les deux agresseuses d’une mère de famille voilée accusées de “crime raciste et de trouble grave à l’ordre public”