in

40 000 migrants expulsés d’Israël avant le 1er avril : la fin de l’ultimatum approche

 

Conformément à l’annonce de Benjamin Netanyahou, 40 000 migrants africains indésirables ont jusqu’à fin mars pour quitter le territoire israélien. Leur seul choix : un billet aller simple et 3 000 euros de compensation financière, ou bien la prison.

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. vous avez bien raison faiza !!!! pourquoi ces africains n’ont ils pas cru a la solidarité arabo-africaine ? les pays arabes, eux, ne sont pas des etats d’apartheid ! jamais de racisme contre les noirs. au grand jamais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0
président de la france emmanuel Macron

Emmanuel Macron, ou la réforme en marche de l’islam de France

Une Saoudienne se produit pour la première fois seule sur scène et enchante le public