in

13-Novembre: “Ce n’est plus la même vie”, raconte Djamel, amputé après les attentats

Djamel a été blessé à la Belle Équipe le 13 novembre 2015, une date funeste dont nous commémorons les deux ans ce lundi. À la suite de ses blessures infligées par des balles de kalachnikov, l’homme de 38 ans a dû être amputé d’une de ses jambes. “Ce n’est plus la même vie”, a-t-il expliqué, “mais on s’accroche”. S’il a pu reprendre une activité professionnelle, il déplore le manque d’accompagnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quarante millions de « moi », pas un seul « nous »

Des hackers musulmans ont piraté l’Amaq, l’agence de presse de Daesh